Citations de Swaruu de Erra, Yazhi, Athéna…

Compilation des citations des SWARUUS

La très haute technologie n’apporte pas le bonheur. Il ne faut l’utiliser que là où c’est nécessaire, pour te dégager du temps pour t’exprimer artistiquement en tant qu’âme.

-

Ce qui compte c’est d’expérimenter la vie, pas de tout avoir. C’est ici que se pose de nouveau l’importance de la conscience, du niveau de compréhension acquis par la population, de sa perception et de ses valeurs

-

Les humains adorent être guidés. Ça c’est terrible et c’est ce qui leur crée tant de problèmes. Leur tendance à être des moutons ! Parce que c’est confortable. Mais c’est là que se trouve le piège.

-

L’histoire de l’Humanité est une accumulation de mensonges car elle est écrite par les vainqueurs

-

Les humains adorent être guidés. Ça c’est terrible et c’est ce qui leur crée tant de problèmes. Leur tendance à être des moutons ! Parce que c’est confortable. Mais c’est là que se trouve le piège.

-

Le fait de s’attacher à des idées inhibe la croissance. 

-

le temps n’est rien d’autre qu’une animation mentale, basée sur la capacité d’une âme ou d’un point d’attention, à se savoir existant. Le temps dépend de la conscience. 

-

Ce que chaque personne décide de sa réalité est la réalité pour cette personne. Le moment où ce droit de décider de ce qu’est la réalité de chacun n’est pas respecté, les problèmes commencent 

-

Le rêve de quelqu’un (d’autre) est sa réalité objective, et aucun n’a le droit ou l’autorité d’imposer une réalité à un autre.

-

C’est l’état d’esprit, la perception de la réalité et du fonctionnement des choses qui détermine la réalité des gens. 

-

Il n’y aurait d’ASCENSION individuelle que comme un processus d’avancement des capacités de perception de l’individu, de son ascension mentale et de sa conscience-perception.

-

Il ne faut rien imposer, seulement offrir. Sans critiquer ceux qui ne veulent pas ce que vous offrez 

-

La très haute technologie n’apporte pas le bonheur. Il ne faut l’utiliser que là où c’est nécessaire, pour te dégager du temps pour t’exprimer artistiquement en tant qu’âme.

-

Sur terre, ne confondez jamais ce qui est légal avec ce qui est juste, car ce sont des choses totalement différentes. Le légal et les lois sont là pour défendre les intérêts des entreprises, et non des individus

-

Ce qui nous limite, c’est l’idée que nous soyons limités

-

Vos propres idées sont les murs et les
barreaux de votre prison mentale.

-

Les humains aiment être dirigés. C’est terrible et c’est ce qui leur cause tant de problèmes. Leur affinité à être des moutons ! Parce que c’est confortable. Mais c’est là que se trouve le piège. C’est pourquoi je leur crie d’arrêter de suivre et de commencer à penser.

-

Vous ne pouvez pas être sans le concept de ce qui n’est pas vous ! Au moment où vous êtes conscient de l’être, vous créez ce qui n’est pas vous.

-

La matière n’est qu’une idée provenant de la conscience

-

il n’y a pas de réalité il n’y a pas de vérité définitive car tout n’est qu’interprétation

-

Le temps est le rythme, le « tempo » de vos pensées. La gravité est la direction dans laquelle vous les faites aller. Et la direction est aussi une idée.

-

Tout est un monde spirituel. La matière n’est qu’une idée dans votre esprit créée par vos expériences.

-

Le temps est le rythme, le « tempo » de vos pensées. La gravité est la direction dans laquelle vous les faites aller. Et la direction est aussi une idée.

-

Tout est un monde spirituel. La matière n’est qu’une idée dans votre esprit créée par vos expériences.

-

Tout ce qui existe est la conscience

-

Rien n’existe sans que quelqu’un ne donne un sens aux choses, à l’énergie.

-

Qui détient le pouvoir dicte ce qui est réel et ce qui ne l’est pas, et a les moyens de l’imposer, de créer l’impossible.

-

Vous ne pouvez jamais chercher sans trouver ! C’est un principe de base dans cet univers.

-

Il n’y a donc pas un seul « ce qui se passe vraiment sur Terre », juste une soupe amorphe d’événements vus d’innombrables points de vue où le plus dominant est celui que le collectif a accepté comme vrai.

-

Si chacun devait penser en détail à incorporer dans son être la façon dont les autres voient les choses, ce serait l’intégration

-

Si les gens s’asseyaient et réfléchissaient pour imaginer le point de vue des autres, tous, aussi contradictoires soient-ils ou aussi différents des leurs, ils élargiraient leur esprit pour comprendre les raisons des conflits à tous les niveaux.

-

Rien n’existe sans que quelqu’un ne donne un sens aux choses, à l’énergie.

-

Elle progresse encore plus, car si elle n’est pas maintenue au service du peuple, la technologie deviendra le maître du peuple.

-

Les humains en tant que race  jeune et inexpérimentées, a toujours dans l’idée qu’elle vit dans un monde causal déterministe où les choses arrivent, et non qu’ils font en sorte que les choses leur arrivent.

-

le développement technologique ne va pas de pair avec le développement moral et spirituel

-

Les humains en tant que race  jeune et inexpérimentées, a toujours dans l’idée qu’elle vit dans un monde causal déterministe où les choses arrivent, et non qu’ils font en sorte que les choses leur arrivent.

-

La Terre 5D et 7D et tous les D sont déjà là, elle a toujours été là. C’est seulement l’esprit de chaque personne qui détermine le niveau et ce qu’elle voit à l’extérieur d’elle-même, car l’extérieur n’est que le reflet de son intérieur

-

Chaque lieu qui existe dans l’Univers est connecté à l’endroit où vous vous trouvez, c’est-à-dire qu’en changeant vos idées et votre approche de la bonne manière, vous changez aussi de lieu à volonté. Il n’y a pas de temps. Il n’y a pas de distance.

-

Ce sont les gens eux-mêmes qui créent tout, mais ils créent les choses négatives plus directement et plus efficacement que les positives, comme nous l’avons déjà dit, parce que le négatif est très concentré, focalisé par la nature de la peur, et ce qu’ils veulent est dispersé, et ils ne se concentrent pas sur l’obtention d’une satisfaction immédiate. Ce sont toujours les gens, en tant que collectif, qui créent ce qui s’y passe.

-

Vaut mieux mourir en se battant dignement, oet non comme des moutons à genoux dans l’abattoir

-

Les commentaires sont fermés