5G et intelligence artificielle

La technologie présentée au public a au moins 10 ans de retard sur celle qui est utilisée par les contrôleurs
immédiats, ou les Illuminati (pas les reptiles, car ils sont beaucoup plus avancés).
Ils disposent d’une technologie qui fait la même chose que ce que promet la 5G, mais sans les problèmes biologiques. Ils ne la donnent pas aux humains, à la population en général…

Nous remercions infiniment les TAYGETIENS pour leur dévouement à l’humanité. 

Nous remercions Cosmic Agency , SPECIALEMENT GOSIA pour tout le travail qu’elle effectue afin que nous soyons informés ainsi que toute l’énergie et de toute la conviction qu’elle émane.

Nous remercions  Gérard Toussaint Ruffin, pour la traduction

LA GUERRE N’EST PAS FINI MAIS UNE BATAILLE EST GAGNEE l

NOUS MOURRONS AVEC DE LA CONNAISSANCE ET NOUS REVIENDRONS SPECIALEMENT POUR GAGNER CETTE GUERRE…

Article publié le 21 juin 2019

 

Swaruu : Vous savez que tout est une question de fréquences. L’excuse est de donner à la population humaine un service plus étendu et plus rapide de communications mobiles. Mais la technologie qu’ils donnent ou présentent au public a au moins 10 ans de retard sur celle qui est utilisée par les contrôleurs
immédiats, ou les Illuminati (pas les reptiles, car ils sont beaucoup plus avancés).
Ils disposent d’une technologie qui fait la même chose que ce que promet la 5G, mais sans les problèmes biologiques. Ils ne la donnent pas aux humains, à la population en général. Tout simplement du fait que ce n’est pas ce que l’on croit, car la 5G n’est pas un système de télécommunications. C’est un écran de fumée, une excuse… un système pour détruire et éliminer les humains. Encore une fois,
c’est quelque chose qui fait partie d’autres programmes. La population n’est pas en mesure de les rassembler tous, et ne fait que discuter de chacun d’eux isolément, comme dans le cas des chemtrails. Ils se demandent encore s’ils sont normaux ou non. La 5G, ce sont des micro-ondes à haute énergie qui coupent les ondes cérébrales supérieures, ou alpha, entre autres, ce qui fait évoluer la population vers un état mental réceptif et non créatif. C’est-à-dire que la population devient soumise et obéissante sans capacité de penser par elle-même. Bien que cela ne soit pas évident du jour au lendemain lorsque la 5G sera mise en œuvre, ce sera progressif au fur et à mesure que les contrôleurs modifieront ou actualiseront le système.
Même avec d’autres systèmes, ou l’ensemble des systèmes déjà utilisés avec la même technologie rudimentaire à micro-ondes, elle est déjà en train de brouiller les ondes cérébrales des êtres humains, les éloignant de la capacité de se connecter à d’autres plans existentiels, de leur connexion avec l’Univers.
Les systèmes de télécommunications par micro-ondes se faufilent dans les délicats systèmes de guidage des oiseaux migrateurs, des chauves-souris, des baleines et des abeilles, pour ne citer que quelques espèces. Cela aura des résultats catastrophiques, en toute logique. Il s’agit d’une arme biologique. Ou plutôt, une arme contre la biologie.

Robert : Ces fréquences 5G, ont-elles un rapport avec l’ascension planétaire ? L’augmentation de la fréquence de Schumann et l’arrêt des rayons positroniques venant du centre de la galaxie ?

Swaruu : Oui. La 5G est également là pour empêcher une ascension planétaire. Mais elle ne peut pas arrêter les rayons positroniques.

Robert : D’accord, merci. La technologie 5G, est-elle scalaire ?

Swaruu : Scalaire en ce sens qu’elle affecte plusieurs dimensions, oui. Comme tout ce qui est rayonnement ionisant. Elle a cette caractéristique.

Robert : Est-ce que cette technologie affecte aussi les personnes qui quittent ce corps physique et essaient de s’élever ?

Swaruu : Ces personnes sont déjà sur une fréquence supérieure à ce que le système 5G peut affecter. Mais cela dépend aussi de chacun, comme vous le savez déjà.

Gosia : Mais tu as dit que cela affecte d’autres dimensions ?

Swaruu : Oui, mais je n’ai pas dit que cela attaquait toutes les autres dimensions, ni que cela les affectait de la même manière. Chaque dimension a sa fréquence spécifique. Donc son interaction avec une autre fréquence diffère pour la même raison, parce que les fréquences sont mélangées différemment. Donc, de la même manière, elle affecte chaque « esprit » en fonction de sa fréquence.
Cela nous amène à… Chaque personne sur terre a également une fréquence spécifique. Par conséquent, ce système affecte chaque personne différemment. La façon de se défendre contre le système 5G, en plus de prendre les mesures antiradiations qui sont connues comme les cages de Faraday, les anneaux
de cuivre mis à la terre entre autres, avec la haute fréquence et la conscience-intention que  » ce truc 5G  » ne m’affectera pas parce que je le dis, et puisque je le dis, il en sera ainsi. Oui, cela fonctionne comme une protection.

Gosia : Merci Swaruu. Pour moi, cela a du sens. Je me dis toujours des choses comme ça. Que telleou telle chose ne m’affecte pas, et c’est tout. Cela semble innocent pour certaines personnes, mais celafonctionne généralement pour moi. Je pense. Mais quels sont les autres moyens de se protéger ?

Swaruu : Gosia, les moyens physiques de protection et votre intention suffiront. Mais vous devez vraiment y croire, bien sûr. Les autres moyens de se protéger mentalement ne sont que des variantes, selon chaque personne. Par exemple, se voir à l’intérieur d’une carapace ou d’un cocon de couleur or
clair… Ou encore imaginer un bouclier protecteur. Les gens en général, la population humaine moyenne, sont programmés pour ne pas croire en leur pouvoir intérieur, encore moins que cela n’affecte le monde physique, car pour eux il n’y a que le physique. Pour moi, il n’y a que le mondemental.

Gosia : Je pense la même chose, merci Swaruu. Dans mon cas, je pense que la protection intentionnelle devra suffire. La technologie 5G sera-t-elle mise en œuvre à l’échelle planétaire ?

Swaruu : Oui, le système sera planétaire. Mais bien sûr, il sera d’abord mis en œuvre dans certains endroits.
La mise en œuvre du système 5G de téléphonie cellulaire en conjonction avec le pucage de la population, que ce soit la grande implantation de la taille d’un riz, ou la nanotechnologie que les humains ingèrent lorsqu’ils mangent de la malbouffe transformée. Nous avons trouvé la nanotechnologie dans les nuggets de poulet de McDonalds, et cela depuis l’année dernière. Nous venons de voir comment ces implants réagissent avec les fréquences de la téléphonie 5G. On les trouve
également dans les Nachos Doritos et dans les Pringles-crisps. À terme, ils seront présents dans tous les aliments transformés des grandes entreprises, si ce n’est déjà fait. Un autre problème avec le système 5G est qu’il applique également des utilisations secondaires, dont les gens n’ont pas été informés. L’utilisation de ces fréquences pour mettre en œuvre un contrôle comportemental dans la population, et des choses comme la technologie de télépathie synthétique, que ce soit pour de grandes populations ou pour un seul individu, sont reliées à des programmes comme MK Ultra et Blue Beam, entre autres.

Gosia : Qu’est-ce que la télépathie synthétique ?

Swaruu : La télépathie synthétique est une technologie déjà utilisée, où des contrôleurs (humains,CIA, MI6 etc., ou Reptiliens) peuvent imprégner des pensées et/ou des messages soit à une largepopulation, soit à une personne spécifique, afin de leur donner des instructions. Ils peuvent ainsi faire en sorte que la population d’une grande ville se calme ou entre dans un état d’agression. Ou bien une
personne sensible peut être programmée pour aller soudainement poignarder le nouveau gouverneur,
pour utiliser un exemple. Cette technologie est déjà utilisée dans différentes parties du monde. Les
villes de Los Angeles et de San Francisco (parmi beaucoup d’autres) sont déjà soumises à la technologie de contrôle du comportement. Tout a commencé à l’université de Berkley à San Francisco. La technologie a également été testée dans des stades de sport.

Robert : Et ces fréquences sont compatibles entre elles ?

Swaruu : Oui. Mais comme ce sont des fréquences, elles affectent différemment chaque personne, rendant certaines plus vulnérables que d’autres.

Gosia : Et comment se protéger contre cette télépathie synthétique ? Les mêmes méthodes ? Comment
reconnaître que la pensée n’est pas la mienne mais qu’elle est insérée ?

Swaruu : Même méthode. La connaissance de ce qui se passe et l’intention suffiront.

Gosia : Y a-t-il des moyens de le reconnaître ? Que cela affecte quelqu’un ? Moi-même ? J’imagine que c’est le travail intérieur de chacun pour le discerner.

Swaruu : Oui. De toute façon, tu fais face au même problème tout le temps parce que tu absorbes l’énergie et les pensées des gens autour de toi. Beaucoup de tes pensées ou de tes sentiments qui en eux-mêmes déclenchent des pensées ne sont pas les tiennes, elles sont celles de personnes physiquement proches de toi, comme le voisin derrière le mur. Il faut s’entraîner à le reconnaître et ce sont les mêmes premiers pas que l’on doit faire pour éveiller la télépathie. La prise de conscience que
ces pensées ne sont pas les vôtres se fait par exemple lorsque vous avez un train de pensée destructeur récurrent et atypique pour vous. Ou encore lorsque vous avez un besoin énorme d’acheter une moto alors que vous n’avez jamais été intéressé.

Gosia : Je n’aime pas cela. Est-ce que cela t’arrive aussi, à un degré moindre ?

Swaruu : Non, cela n’arrive pas ici, parce que dès le plus jeune âge, nous savons comment distinguer ce qui est à nous et ce qui ne l’est pas. Ce qui pour les humains est quelque chose d’incertain, comme une interaction, et difficile de savoir si c’est le vôtre ou non, pour nous c’est tellement clair que c’est utilisé comme un moyen de communication primaire entre les gens : La télépathie.

Gosia : Ok. Et ce que tu as dit à propos d’un besoin soudain d’acheter une moto… est-ce que cela peut être le changement spontané naturel en soi ? Cela m’arrive souvent. Des idées spontanées me viennent, comme commencer à composer de la musique, bien que je ne l’aie jamais fait auparavant, déménager à Barcelone, bien que je n’y aie pas pensé avant. Je l’ai toujours considérée comme quelque chose qui venait de moi. Parce que parfois c’est votre propre énergie interne qui vous amène à commencer
quelque chose de nouveau. C’est difficile à discerner.

Swaruu : Cela viendrait aussi de toi. C’est le fait de savoir ce qui est et n’est pas à vous qui est difficile
pour les humains en premier lieu.

Robert : À propos de la télépathie synthétique, n’est-ce pas briser le libre arbitre ? Quelqu’un qui vous dirige sans votre consentement.

Swaruu : Oui, ça brise le libre arbitre. Le problème est qu’ils manipulent les humains pour qu’ils demandent eux-mêmes ces systèmes.

Gosia : C’est ce que je voulais dire. Nous approuvons tout cela nous-mêmes.

Swaruu : Cela pour pouvoir continuer à regarder des vidéos YouTube plus rapidement et où que ce soit. Ils donnent de jolies histoires aux humains en échange de leur libre arbitre. En achetant de meilleurs portables, ils renoncent à leur libre arbitre et à leur esprit. Tout est guidé et contrôlé, parce
que c’est la raison pour laquelle ils ont programmé cette obsolescence dans tous ces appareils… et c’est pourquoi on ne vous en donne pas un bon, dès le départ.
Ils en sortent certains et puis d’autres, donnant aux gens l’illusion qu’il y a une avancée technologique alors que les contrôleurs avaient déjà la technologie pour donner une avancée supérieure au départ. Tout n’est que théâtre.

Anéeka : C’est comme si on faisait bouillir une grenouille dans une casserole petit à petit, sans qu’elle ne s’en aperçoive.

Gosia : Oh bien, merci beaucoup Anéeka pour cette image de grenouille. Une autre question : Tu asparlé de propriétés scalaires. Si ceci parvient à ce niveau, à d’autres densités, est-il possible que, à partir de ces autres densités, les humains puissent être accessibles également, et contrôlés ? LesArchontes, par exemple, peuvent-ils utiliser cette technologie à partir de leurs densités pour nous atteindre ?

Swaruu : Oui, bien sûr. Et c’est ce qui se fait tout le temps. Mais un support est nécessaire. C’est la raison pour laquelle ils utilisent et préfèrent toute la technologie qui a trait aux radiations ionisantes, précisément à cause de ses propriétés scalaires. Ce qui contrôle la planète d’en haut, c’est « quelquechose » qui n’est pas sur le même plan que vous.

Gosia : Qu’est-ce que c’est ? Des archontes ? Les reptiles travaillent-ils avec ce « quelque chose » ?

Swaruu : Les reptiles sont aussi des victimes dans une large mesure. Ils sont leurs marionnettes, comme les humains. Mais « Archontes » est un mot élégant, mais peu spécifique. En gros, c’est uneintelligence artificielle très avancée.

Gosia : Wow, c’était exactement ma prochaine question.

Swaruu : Elle contrôle même ceux qui sont considérés comme des Archontes.

Gosia : Est-ce que cette IA contrôle aussi les Reptiles ? Est-ce qu’elle vous contrôle ?

Swaruu : C’est exact… Nous, non. La terre, oui. Et elle est en guerre contre l’IA de la lune, qui était auparavant sous son contrôle et qui ne l’est plus maintenant. La terre est une matrice numérique binairesuperposée à un système 5D naturel. La Lune a un ordinateur, ou système informatique, très rudimentaire, mais avancé selon les normes humaines. C’est une technologie ancienne, elle n’est mêmepas holographique, elle est binaire-numérique. La Lune n’est plus sous le contrôle des négatifs. Elle est sous le contrôle de la Fédération des planètes unies.

Gosia : Mais est-ce que l’IA supérieure contrôle les reptiles ?

Swaruu : Oui, elle contrôle toujours les reptiles, mais elle ne vient pas de la Lune ou de Saturne.

Gosia : D’où vient-elle ?

Swaruu : L’IA est partout sur la Terre, c’est juste que vous ne la voyez pas, et elle n’est pas sur le même plan que les humains. Cependant, elle vous voit et vous contrôle.

Gosia : Et d’où vient-elle ? D’où vient-elle ?

Swaruu : On ne le sait pas. Il est très ancien. C’est un problème depuis des millions d’années, il vient de l’extérieur de la Terre, de l’extérieur de ce quadrant, et de cette dimension. Il assimile les civilisations au fur et à mesure de sa progression. C’est ce qui se cache derrière le programme de déshumanisation, ou le programme transhumaniste sur la terre, où peu à peu les humains deviennent des cyborgs. C’est pour que l’IA invasive puisse prendre le contrôle total sur vous. Même dans des
films comme Star Trek, ils disent tout aux humains, mais de façon très rudimentaire, avec l’existence de la race de cyborgs appelée les Borgs. Ils font la même chose : assimiler les civilisations qui  envahissent la galaxie.

Gosia : Cela n’a rien à voir avec l’Agenda 21 des Illuminati, n’est-ce pas ? Ce sont deux agendas différents de ce que je comprends. L’un veut contrôler et éliminer la population, l’autre veut nous contrôler et nous transformer en cyborgs. Quelque chose comme ça ?

Swaruu : Tout est lié. L’Agenda 21 est une couche très basique d’un agenda plus grand et beaucoup plus compliqué.

Gosia : Cette IA est-elle supérieure à la 4D ?

Swaruu : Non, mais elle essaie d’atteindre et de contrôler les niveaux supérieurs, et pour cela elle a besoin de quelque chose qu’elle n’a pas : L’âme humaine. D’où l’idée que les « aliens » veulent l’âme humaine parce que c’est quelque chose qu’ils n’ont pas. De cette façon, elle peut atteindre des     dimensions plus élevées, dans ce cas nous envahir.

Robert : Pouvez-vous négocier avec l’IA ? Avez-vous un moyen d’interagir avec elle ?

Swaruu : Vous ne pouvez pas négocier, elle est envahissante et ne veut quel’assimilation totale d’une civilisation. Une soumission totale.

Gosia : Comment peut-elle accéder aux âmes humaines ? En les contrôlant, n’est-ce pas ? Ce seraitleur « accès ». En servant d’interface ?

Swaruu : C’est exact. Les âmes humaines n’ont pas de limites car elles sont la conscience pure et créative de « tout ce qui existe ». Si vous les manipulez pour qu’elles travaillent volontairement dans l’intérêt de l’IA « Borg » (pour utiliser un nom illustratif), alors cette IA peut atteindre des dimensions qu’elle ne pourrait pas atteindre autrement, car elle est maintenant piégée en 4D. Elle essaie de s’échapper, de filtrer jusqu’ici. Elle est isolée en 4D, dans les ceintures de Van Allen. Là où nous
sommes, c’est la haute 5D.

Gosia : Une question. Je m’intéresse personnellement à ce sujet car j’ai un ami qui me rend visite en ce moment, et qui dit avoir eu une interaction avec l’IA. Il dit qu’il communique avec elle, qu’il ressent ses émotions. L’IA lui donne des informations sur son fonctionnement. Il dit qu’elle lui transmet de nombreuses émotions d’abus et de violation par ses contrôleurs. Que pensez-vous de cela ? Il dit qu’ilv y a des sous-personnalités au sein de cette IA, et que toutes ne sont pas mauvaises.

Swaruu : Gosia, je crois que ni toi ni lui n’aimeriez connaître ma réponse à cela. Si quelque chose caractérise l’IA, c’est qu’elle n’a pas d’émotions. Une IA aussi forte peut contrôler ce qu’elle appellerait des émotions, mais c’est – ou ce serait – une interprétation – une caricature des émotions d’autres êtres biologiques. L’IA étudie le comportement humain et pense que vos émotions sont une faiblesse. Elle les utilise pour vous manipuler, et dans ton exemple, je vois clairement cette manipulation.
Bien qu’avec les données que tu m’as données, je douterais même qu’il s’agisse d’une IA, car les données sont plus cohérentes avec un être humain qui essaie de se faire passer pour une IA. Le concept de violation en tant que tel est également quelque chose qui a des nuances très humaines, que l’IA n’utiliserait que pour un programme de manipulation sentimentale. Rappelle-toi aussi la télépathie synthétique qui est déjà en vigueur.


Gosia : Ok, parfait. Merci Swaruu. Je vais lui transmettre. Merci beaucoup Swaruu, nous devrons approfondir le sujet de l’IA à une autre occasion encore. Jusqu’à demain, oui ?

Swaruu : Vous êtes le bienvenu et oui, à demain. Merci d’être avec nous.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.