Fédération galactique-royaume supérieur (2)

Swaruu explique un peu plus les niveaux supérieurs de la Fédération Galactique ainsi que la nature des royaumes supérieurs.

Swaruu explique un peu plus les niveaux supérieurs de la Fédération Galactique ainsi que la nature des royaumes supérieurs.

Nous remercions infiniment les TAYGETIENS pour leur dévouement à l’humanité. 

Nous remercions Cosmic Agency , SPECIALEMENT GOSIA pour tout le travail qu’elle effectue afin que nous soyons informés ainsi que toute l’énergie et de toute la conviction qu’elle émane.

Nous remercions  Gérard Toussaint Ruffin, pour la traduction

LA GUERRE N’EST PAS FINI MAIS UNE BATAILLE EST GAGNEE l

NOUS MOURRONS AVEC DE LA CONNAISSANCE ET NOUS REVIENDRONS SPECIALEMENT POUR GAGNER CETTE GUERRE…

Fédération Galactique – Niveaux et mondes supérieurs

 

Gosia: Swaruu, vous avez mentionné les mondes supérieurs de la Fédération (6D et 7D) et comment même les races 5D de la Fédération sont mises à l’épreuve comme « libérateurs », d’autres comme les superviseurs, qui font tous partie d’un autre jeu cosmique contrôlé depuis le haut. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette partie supérieure 6D 7D, s’il vous plaît ? La Fédération dans ces mondes supérieurs ?

Swaruu

: C’est simple. Etant que la Terre est un lieu d’apprentissage. Je n’aime pas le mot « jeu ». J’ai, nous avons utilisé le mot « jeu ». Je n’aime pas ça. Ce n’est pas un « jeu ». Les gens ne sont pas là pour de l’ « amusement ». C’est un processus d’apprentissage que nous traversons tous, des expériences, des défis et des leçons que nous nous imposons en utilisant la loi des miroirs. Ce qui signifie que les leçons que nous vivons, qu’elles soient difficiles ou non, qu’elles soient source de souffrance ou de plaisir, sont ce dont nous avons besoin pour notre croissance personnelle, et celle de l’espèce.

Donc, en considérant cela du point de vue de, qui voudriez-vous que nous utilisions comme exemple?

Anéeka. C’est une étoile à part entière, qui vit un ensemble d’expériences, qui regarde une planète en dessous d’elle, littéralement, où elle doit faire face à la tâche très, très difficile de guider les masses. Elle souffre et elle grandit également. Comme le font les humains. Et au-dessus, elle a ses guides qui la guident de plusieurs façons. Comme les humains le font.

Voyez cela comme une étape de plus. Pour Anéeka, le « monde » est son monde. Ce qu’elle perçoit ici. Ce qu’elle provoque, ce qu’elle manifeste. Et elle sait qu’à partir de ce niveau, si elle se sent déprimée, si elle se sent en insécurité, des milliers de personnes se sentiront également en insécurité ce jour-là. Elle pleure, les humains pleurent, elle rit, les humains rient. C’est une énorme responsabilité! Et les autres personnes qui l’encadrent ont également une expérience encore plus grande et, vis-à-vis d’elle, une responsabilité plus grande encore. La responsabilité de la création elle-même. Mais comme la loi des miroirs le dicte, ce n’est que ce que vous vous avez apporté ! Les défis que vous devez relever pour vous développer.

La Fédération n’est donc qu’un ensemble d’expériences parmi d’autres, guidées par les autres. Et ceuxl à auront d’autres personnes au-dessus d’eux, avec des défis et des responsabilités encore plus grandes. Des responsabilités qu’ils se sont imposés à eux-mêmes. Mais c’est aussi une expérience d’apprentissage, comme sur Terre. Juste un autre niveau, plus de défis, plus de responsabilités.

Gosia : Quels sont les objectifs de ceux qui guident d’en haut ? Les objectifs de la Fédération sont de guider la race humaine pour qu’elle soit « lancée » (relancée) dans l’expérience interstellaire. Quel est l’objectif que tout cela qui transparaît, pour les races de 6-7D ? Quel est LEUR objectif avec tout cela?

Swaruu: Tous les esprits, toutes les consciences veulent une chose avant tout, s’étendre, savoir, chercher qui ils sont et où ils appartiennent dans cette gigantesque aventure cosmique. Ils veulent savoir !

Gosia : Et pourquoi avons-nous besoin d’apprendre quelque chose en premier lieu ? Je n’ai jamais adhéré au concept selon lequel la vie est une école. La vie EST tout simplement. L’expérience. Vous n’avez pas besoin d’être diplômé d’un niveau quelconque ou de passer des tests. Ce n’est pas pour cela que la Source s’est fragmentée, je pense. Pour passer des tests. Non ?

Swaruu: Ils cherchent ce qu’ils ne trouvent nulle part, et beaucoup le savent, mais ils continuent à chercher. Ce qu’ils veulent trouver, c’est eux-mêmes. Mais ils ne se trouveront jamais eux-mêmes parce qu’ils ne peuvent pas se percevoir. Alors ils essaient de comprendre leurs propres ombres. Des créations.

Quant à la Fédération avec la Terre, en tant que but, ce que nous voulons tous et ce que nous recherchons tous avec l’humanité, c’est la naissance d’une nouvelle espèce, les Humains. Les races de la Fédération créent des Humains d’en haut en utilisant la conscience.

Nous sommes tous les deux ici pour faire notre travail, vous et moi. Nous faisons partie de tout cela. L’endroit où se trouve votre corps physique n’a pas d’importance. Vous le savez ! Ce qui compte, c’est qui vous êtes à l’intérieur, les graines d’étoiles (starseeds) des mondes supérieurs !

Parfois, je ne peux pas faire la différence entre ce que j’ai imaginé et ce qui s’est passé. C’est pour cela que les Humains s’entraînent, pour penser donc se manifester. Pour contrôler la loi des miroirs. Pour manifester leurs désirs.

Gosia: Pourquoi, depuis un plan supérieur où il n’y a aucun besoin de quoi que ce soit, juste être, intégré, nous nous soucions d’engendrer une nouvelle espèce dans le royaume 3D-5D ? Pourquoi sommes-nous si impliqués dans la 5D ? Pourquoi ne pas nous installer paisiblement en 7D et nous occuper de nos affaires ?

Swaruu: Parce que depuis le 7D, c’est notre affaire.

Gosia: Pourquoi ?

Swaruu: Un choix.

Gosia: Pourquoi ? Pourquoi le choisir ?

Swaruu: Parce qu’il nous aide à nous développer, à apprendre, à être plus conscient. À mieux comprendre.

Gosia: Pourquoi avons-nous besoin de nous développer ? Nous y sommes déjà intégrés.

Swaruu: Cela nous rapproche de ce que nous sommes.

Gosia: Mais nous sommes déjà plus proches de la Source que jamais là-bas. Pourquoi faire les choses en 5D nous rapproche de ce que nous sommes ? Si être en 7D est un état d’être plus authentique de ce que nous sommes vraiment ? Nous sommes en 7D !

Swaruu: Parce que, nous sommes avides. Comme la Source est tout ce qui est, la Source est complète. Pourtant, elle doit se fragmenter afin d’avoir encore plus. Pour continuer à poser des questions. Parce que si nous sommes tout, il n’y a pas de contraste. Et sans contraste, nous ne pouvons pas être. Vous êtes, parce que vous comprenez aussi ce que vous n’êtes pas <—— La seule façon d’être « quelqu’un » est avec l’illusion de la séparation. Eux contre vous.

Gosia: Nous en arrivons donc en 5D pour pouvoir aspirer à être à nouveau complet dans « 7D ». Sommes-nous fous ? Pourquoi tourner en rond ? Nous poursuivons notre propre queue. Je tourne en rond, Swaruu !

Swaruu

: En effet, nous tournons en rond ! Mais c’est amusant ! Demandez à n’importe quel chiot, il vous dira que c’est amusant ! Tout se résume à ce que nous avons déjà dit. C’est parce que c’est ce que nous sommes !

Gosia: Pourquoi sommes-nous des cercles ? Pourquoi ne pouvons-nous pas rester immobiles ? Et entiers ?

Swaruu : Pas besoin de tourner en rond. Comme je l’ai dit, c’est un choix. Vous restez immobiles, mais il n’y a pas de croissance. Alors au bout d’un moment, vous cherchez l’aventure. Et puis vous en avez eu assez, alors vous voulez à nouveau de l’immobilité.

Gosia: Mais je n’ai pas besoin de croissance dans le calme. Je suis tout ce que j’ai besoin d’être.

Swaruu: Mais pour l’être, vous devez comprendre ce qui n’est pas vous. Et cette compréhension est ce que vous cherchez.

Gosia: Question brève, en 7D, êtes-vous seulement l’être énergétique, ou pouvez-vous avoir un corps et des sens ? Ou si vous faites cela, c’est quand vous arrivez en 5D ? Ou pouvez-vous faire l’expérience des sens et du corps temporairement TOUT EN 7D ?

Swaruu: Plus le monde est élevé, plus vous pouvez être. Cela devient un choix d’être, de s’exprimer en tant que, quiconque ou quoi que ce soit. Ainsi, depuis les mondes supérieurs, vous pouvez être n’importe qui. C’est pourquoi je dis que dans les royaumes supérieurs, s’ils peuvent manifester un vaisseau par la seule pensée, ils n’ont pas besoin de vaisseau ! Ils peuvent manifester un vaisseau pour que les observateurs des royaumes inférieurs aient quelque chose avec lequel ils peuvent se mettre en relation. Sinon, il n’y aurait aucun point de comparaison ou de compréhension entre les deux créatures dans les différents royaumes. Et depuis les mondes supérieurs, vous comprenez les besoins de ceux des royaumes inférieurs.

Gosia: Pourquoi la Fédération 7D lance-t-elle un défi aux êtres 5D ? Ou comment cela fonctionne réellement ? S’ils n’ont pas le concept de dualité, sur quoi basent-ils leur volonté de superviser ce qui se passe en 5D ? Parlez-moi du conseil 7D. Ou où qu’il soit. Celui qui supervise la Fédération.

Swaruu: En haute densité, vous n’avez pas ces concepts, étant que ceux-ci définissent la densité elle-même. Mais à partir de là, vous comprenez toutes les autres densités. Les conseils supérieurs sont à un niveau mental, vous pensez, alors vous êtes. De ce point de vue, vous voyagez dans l’astral, c’est là que vous entrez dans le conseil en pleine conscience. Vous y parlez, par télépathie, en pleine capacité, ce qui rend la télépathie 5D vraiment faible, inefficace, par rapport à cette densité supérieure de conscience et de télépathie. Les bouches et les mots ne s’appliquent plus, seulement si vous le voulez, afin d’interagir avec des personnes à plus faible densité.

Là, pendant que vous êtes juste au conseil, vous êtes vu comme vous voulez être vu. Sans aucun préjugé. Vous pouvez être une grenouille parlante ou une petite fille. Vous avez vos raisons et ils les acceptent parce que vous pouvez transmettre vos concepts. Mais la plupart du temps, vous ne prenez même pas forme. Vous êtes tout simplement, et vous êtes reconnue par votre énergie, vous ne tenez pas de forme à moins que vous ne vouliez en tenir une. Une forme sert à quelque chose. Interagir avec des êtres qui ont besoin de quelque chose de « physique » pour s’identifier. Vous avez besoin d’un avatar. En haut, vous n’en avez pas besoin. Vous êtes vous-même ! Pas de genre, juste un concept, le vrai vous, inaltéré, authentique !

Gosia : Swaruu, je me souviens très bien de cet endroit. Se reconnaître par l’énergie, se voir pleinement, dans l’âme, aucune forme nécessaire, juste vous, votre énergie, votre fréquence, juste vous pur. Cela me manque. Et ce genre de connexion. La 3D est tellement inadéquate ! Pour l’âme. Cette connexion n’existe pas ici.

Ces êtres là, dites-moi plus à leur sujet et comment ils sont connectés aux personnes 5D, et même aux personnes 3D, en conscience. Faisons-nous partie d’eux ? Ou bien ce sont des entités totalement séparées ?

Swaruu : Chaque âme individuelle est eux-mêmes. Ils n’ont jamais cessé de l’être. C’est seulement un processus de rappel de qui vous êtes réellement.

Vous êtes tous des fragments holographiques de l’ensemble, logiquement tout le monde en fait partie. Chaque personne, quelle que soit sa densité, est quelqu’un de plus haut placé, un moi plus élevé, mais qui se fond dans le collectif. Cela signifie que vous prenez conscience de tout, à un point tel que même cela a un grand prix à payer. Vous perdez votre moi. Vous vous connaissez pour ce que vous êtes, vous travaillez et vous êtes conscient d’être plusieurs personnes. Avec de multiples noms.

C’est le prix à payer. Ne plus être un individu. Je ne suis plus la Swaruu D’Jedi Ronin. Parce que je suis cela, et les autres aussi. L’intégration et la prise de conscience ont un prix. Le soi. Vous. L’identité! La particularité.

C’est ainsi qu’il en est dans les densités plus élevées. Une grande prise de conscience du fait que vous êtes autant de personnes, toutes dans votre fréquence, ou dans le rayon d’action de votre fréquence. Et cela, d’en haut, devient votre nouvelle identité intégrée. Vous vous mêlez à eux. Ils deviennent vous également. Ainsi, vous ne pouvez pas vraiment connaître, ou distinguer une personne d’une autre en 7D, et encore moins en 9D. Ils sont tous fusionnés. Comme une seule et même personne. Seuls les points de plus grande luminosité dans une mer de lumière. Une vague dans l’océan. Inséparables.

Gosia : Mais attendez, vous ne pouvez pas distinguer une personne d’une autre en 7D ? Comment fonctionnent alors ces conseils ? Comme un seul être ?

Swaruu : Comme un concert. Les instruments individuels se mélangent. En faisant une symphonie complexe. On peut encore entendre le violon, quand il fait des solos. Les tambours, les trompettes. Chacun d’eux arrive à des moments précis, mathématiquement et en fréquence, parfaits. Dans une séquence que vous appelez le temps, que vous contrôlez également. Seulement pour une séquence.

Vous faites partie de tout cela, inséparable, et comme chaque instrument est dans une symphonie, irremplaçable ! Indispensable. Vous êtes la symphonie elle-même. Si vous avez déjà joué d’un instrument de musique dans un concert avec d’autres, vous savez de quoi je parle !

Gosia : Dans le cas des âmes sœurs, comment s’y sentent-elles ?

Swaruu : Parfois même pas, juste un autre violon, comme le mien. Le concept d’homme-femme ne s’applique plus. Pour cela, on se projette comme on veut, même dans des densités plus faibles.

Et étant donné que vous êtes si nombreux… comment une mort de « vous » peut-elle vous affecter ? Ce n’est plus dramatique. Vous détenez l’indestructibilité. Vous devenez une espèce, pas une personne. Les individus d’une espèce naissent, vivent et meurent tout le temps. Vous ne pouvez pas. Parce que vous êtes constamment en train de mourir et de renaître, encore et encore. Et vous le savez, vous vivez cela d’un point de vue collectif.

Gosia : Vous avez dit tout à l’heure que les reptiles, la cabale et tout le reste sont des manifestations humaines, des égrégores. En fait, c’était le sujet de votre entretien officiel avec la Fédération. Et votre exposition les a supposément impressionnés. Mais cette information est donc NOUVELLE pour eux s’ils ont été impressionnés. Donc, logiquement, ils ne pouvaient pas enfermer les humains avec la 3D pour leurs « créations de reptiles et d’égrégore » car cette information, comment cela fonctionne, est NOUVELLE et vient de vous maintenant, avec votre exposition. Ce n’est donc pas pour cela qu’ils ont enfermé des humains en installant la 3D. Non ?

Swaruu : Ils ne voient pas les choses selon mon interprétation parce qu’ils ont toujours les concepts du mal qui leur est extérieur, à tous. Ils vivent avec des concepts déterministes similaires à ceux des humains. Et selon le Conseil ci-dessus, les conflits et les frictions ne se produisent que dans les couches inférieures du pouvoir de la Fédération, comme le Conseil pour la Terre. De petites rixes à leurs yeux. Insignifiantes.

Je réponds à votre question de la façon suivante : la fréquence et la strate de conscience de la Fédération 5D présente ici, n’est pas la même strate de la Fédération, ou le même niveau de conscience que celui dans lequel les humains étaient enfermés il y a 12 500 ans. En d’autres termes, la Fédération elle-même est stratifiée.

Le concept selon lequel il n’y a pas de mal est quelque chose qui est pris comme un fait dans les niveaux supérieurs, et qui est à peine compréhensible d’une manière pratique ou empirique dans les

6 www.swaruu.org

niveaux inférieurs tels que le 3D ou même le 5D, où opère la Fédération qui nous concerne ici. Parce que ceux présents ici de la Fédération, n’ont pas cette compréhension.

Gosia : Il s’est passé quoi alors ? Où est cette conscience supérieure de la Fédération ? Pourquoi tout s’est-il écroulé ?

Swaruu : Puisque la Fédération présente ici obéit et veut honorer les lois du libre arbitre humain, la Fédération d’en haut doit aussi guider ceux d’en bas, comme le collectif le plus avancé. Mais oui, ils sont présents ici, essayant de promouvoir un changement de conscience, au sein des dirigeants de cette couche inférieure de la Fédération.

Gosia : En quoi ces deux niveaux de la Fédération diffèrent-ils en ce qui concerne les rapports avec les humains ?

Swaruu : Ce ne sont pas deux niveaux de la Fédération, il y en a plusieurs comme il y en a aussi sur Terre. De multiples niveaux de conscience, avec ceux-ci de multiples perceptions, et avec ceux-là de multiples densités existentielles.

Gosia : La Fédération d’en haut GUIDE la Fédération ici ? Avec succès ?

Swaruu : Oui, avec un succès modéré et avec beaucoup de patience.

Gosia : Mais en quoi sont-elles différentes ? Celle de haut niveau avec celle d’ici ?

Swaruu : Par exemple. La Fédération ici, 5D, ne comprend pas complètement le niveau humain de souffrance et d’impuissance. Le plus haut niveau de la Fédération, oui, ils le comprennent.

Gosia : Ok, mais s’ils le comprennent, ceux d’en haut, qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Est-ce qu’ils aideraient les humains différemment ?

Swaruu : Cela signifie qu’étant donné que certains humains ne voient et ne comprennent la réalité qu’avec des aspects de nations sur Terre, je suis espagnol, uruguayen ou japonais, alors que dans la Fédération 5D, ils voient tout le monde comme une seule race humaine, de la position de la Fédération

supérieure, quelle que soit la densité, tout est vu non pas en termes de races, la Fédération d’une part et la Terre d’autre part, mais ils voient tout ensemble.

Comme toutes les nations de la Terre ne sont pas pertinentes car elles sont toutes la race humaine. La fédération d’en haut ne voit que des êtres ensemble dans un grand jeu cosmique. Laisser la Fédération 5D comme un gouvernement de plus qui doit apprendre, et c’est la conséquence de son peuple. Ils ne voient pas de races séparées comme dans le 5D, ils ne voient pas de nations terrestres séparées. Ils voient un ensemble d’êtres au niveau 5D (bas d’ailleurs) sur un chemin de compréhension et de développement spirituel. Où eux-mêmes, chaque personne ou race, doivent apprendre sur le tas. Comme les humains sur Terre.

Mais la haute Fédération, pour l’appeler d’une certaine façon, est présente, comme elle l’a toujours été depuis le début des temps. Envoyant leurs graines d’étoiles (starseeds) pour s’incarner en tant que guides des autres.

Gosia : Ce sont des gens du 5D ? Et aussi en 3D ? Comme vous ?

Swaruu : Oui, comme moi.

Gosia : Ils sont aussi en 3D ?

Swaruu : Oui.

Robert : Mais la 3D n’est pas le monde réel.

Swaruu : D’en haut, le réel ou le non-réel n’est pas compris en termes d’objectivité matérielle, d’hologramme, de simulation de jeu vidéo ou non… Ce qui compte, c’est l’expérience et la perception de la réalité que chaque personne ou âme a, dans chaque lieu ou niveau.

Gosia : Bonne réponse. Parce que 3D ou 5D… TOUT est une projection.

Swaruu : C’est exact. Tout est une idée. Vous changez l’idée, vous changez la projection. Mais ce n’est pas quelque chose « projeté » en dehors de vous. C’est juste la façon dont vous voyez les choses.

Gosia : Est-ce qu’ils aideraient les humains différemment ? Si vous dites qu’ils comprennent mieux la souffrance que dans la 5D ? En quoi leur compréhension de l’assistance diffère-t-elle de la façon dont ils la voient dans la basse Fédération ?

Swaruu : Interagir directement avec la population humaine autant qu’ils le peuvent. Et modifier le cours des événements en utilisant les êtres 5D qui sont les guides des humains.

Gosia : Interagir directement avec la population humaine, ouvertement comme des ETs ? Ou voulezvous dire simplement être des guides anonymes ?

Swaruu : De quelque manière que ce soit, il n’y a pas de limites. La méthode qui passe au mieux. La différence est qu’ils ne généralisent pas comme la Fédération 5D, mais ils voient et déterminent chaque cas. Avec soin. La fédération 5D n’a tout simplement pas les ressources pour le faire, mais d’en haut, ils en ont. Je ne parle pas des ordinateurs et des vaisseaux comme ceux de la 5D. Plutôt, d’en haut, vous avez les ressources mentales pour guider de cette façon, puisque vous opérez à partir d’un état de non-temps, ou de temps plastique et malléable à votre convenance.

Ce qui est reconnu, c’est que comme pour les humains, la Fédération 5D, qui est la strate la plus basse de la Fédération en tant qu’institution organisée, doit faire et grandir avec ses propres erreurs, dans une courbe d’apprentissage.

Gosia : Et comment guident-ils exactement d’en haut ? En influençant mentalement ?

Swaruu : D’en haut, tout est dans l’esprit. Donc mentalement ou par le biais de graines d’étoiles (starseeds) en 5D.

Gosia : Et est-ce qu’ils influencent aussi les gens en 5D ? Y a-t-il des résultats ?

Swaruu : Oui. Il y en a toujours. La clé est une patience infinie.

Gosia : Mais une chose. Si tout est une idée, et une projection de l’esprit depuis l’au-delà. Tout ce qui est 3D et 5D, la Fédération, la Cabale et tout, nous sommes leur idée. Projection d’eux/nous. N’est-ce pas ?

Swaruu : Oui et oui.

Gosia : Alors, que se passe-t-il dans nos esprits, là, où nous avons fait tant de cauchemars ? La 7D et au-delà veulent cela ? Pourquoi le projetons-nous ?

Swaruu : Même d’en haut, la compréhension obtenue dans ces plans est basée sur ce qui a été vécu dans les plans d’en bas. Même d’en haut, le contraste est nécessaire.

Gosia : Mais vous ne pouvez pas avoir de plans inferieurs pour faire des expériences si vous n’avez pas l’IDEE de ces plans, et de ce qui pourrait s’y trouver en premier lieu ! Donc tout ce qui se passe en 3D 5D est à l’intérieur de ceux-ci.

Swaruu : Vous, vous tous, vous êtes eux-mêmes également. D’en haut, par nature, les expériences des plans inférieurs sont incluses. Il n’y a pas de 7D sans 3D.

Gosia : Je pense que tout ici est un rêve des esprits en 7D-9D.

Swaruu : Rêve, d’en haut, vous n’avez plus besoin de rêver, puisque vous vivez déjà dans le monde éthérique.

Gosia : Oui, je sais. C’est ce que je veux dire. Que tout ce qui se passe ici est l’IDEE de ce qui se passe dans nos esprits 7D. Donc s’il y a une lutte et quoi que ce soit en 3D, c’est seulement la conséquence de NOS PROPRES ESPRITS, mais d’en haut !

Swaruu : Oui.

Gosia : Alors QUI sont les êtres 7D et 9D qui nous guident, si nous sommes tous ici dans leur propre esprit ? Nous ne sommes pas des êtres séparés hahaha. Est-ce qu’ils se guident eux-mêmes ? Leurs propres IDEES ET CREATIONS ? Pourquoi tant d’agitation si tout est « juste » dans leur propre « tête » ? Des êtres/nous de l’au-delà.

Swaruu : C’est l’entrelacement du collectif des hautes densités où effectivement le concept du moi est dilué. Une seule conscience se trouve dans tous les corps qui existent dans l’Univers, quelle que soit leur densité. Non pas projetée comme quelque chose qui sort d’une conscience et qui est projetée hors de cette conscience, mais plutôt une idée perçue intérieurement par une conscience particulière, qu’en soi, à partir d’une haute densité, il serait difficile de dire où une conscience particulière commence et finit parce qu’elle se dissout dans le collectif.

Gosia : Donc, nous sommes tous dans les 3D – 5D, la projection physique d’une IDEE que nous avons eue depuis des plans plus élevés. Donc, nous nous guidons nous-mêmes ici ? Quel jeu ! Nous sommes vraiment des dieux ! Nous avons tout créé, maintenant nous sommes à l’intérieur comme dans un jeu virtuel, en sauvant les mondes que nous avons projetés, en profitant des contrastes et des illusions de séparations. Ça me fait tellement rire !

Swaruu : Exactement Gosia. Et c’est pourquoi, d’en haut, le libre arbitre et les décisions de chacun sont respectés.

Gosia : Mais Swaruu, vous savez … plus vous réalisez tout cela, plus vous perdez la signification et le « sens » de l’« aide » ou quelque chose du genre. Cela me donne envie de courir partout et de rire. Jeter des plats du balcon. ÇA N’A PAS D’IMPORTANCE, N’EST-CE PAS ? ! Comment savoir où vous devez encore vous « comporter » en fonction de quoi que ce soit, et quand ce n’est pas le cas ? Seulement ce que VOUS décidez, non ?

Swaruu : Cela ne dépend que de vous. C’est pourquoi je t’ai toujours dit qu’aider ou non, c’est ta décision. Cela n’a pas d’importance. Mais ça compte pour toi, et c’est quelque chose que toi seul peux déterminer. Que l’expérience de l’aide vous aide ou non. C’est pourquoi j’ai dit que le monde est tel qu’il devrait être.

Gosia : Oui, mais je voudrais aller au fond des choses pour savoir pourquoi il y a ce désir d’aider. Et je sais que nous en avons parlé mille fois.

Swaruu : Parce que c’est l’expérience que vous voulez vivre. Le moi et l’autrui. Le « je » aidant l’« eux-mêmes » à nourrir mon ego (dans le bon sens du terme).

Gosia : Mais POURQUOI ? Pourquoi voulons-nous vivre cette expérience ? Je veux me déprogrammer.

Swaruu : Cela me permet de me sentir bien dans ma peau.

Gosia : Mais pourquoi ? D’où vient ce sentiment de bien-être ?

Swaruu : Du point de vue particulier de chacun.

Gosia : Je sens que c’est quelque chose d’autoprogrammé et je voudrais me REINITIALISER moi-même, pour me voir dans l’état de PREFABRICATION.

Swaruu : Pourquoi, vous seule pouvez le savoir. Mais la raison de base est toujours la même et vous le savez : Le désir de savoir ce qui se passe si… et si… À cause du désir d’expansion sans fin.

Gosia : Je veux savoir ce qu’il y a au-delà de moi-même. État PREFABRIQUÉ. Pas d’idées imposées par soi-même. Pas de désirs. Qu’est-ce qu’il y a ?

Swaruu : Si vous enlevez les idées que vous vous êtes imposées, il n’y a plus de Gosia, vous restez juste une partie du grand collectif des hautes densités. Vous n’êtes Gosia que parce que vous êtes attaché à ces idées préconçues qui vous façonnent et vous déterminent. Ce qui forme votre « moi ».

Gosia : Exactement. Et j’ai l’impression qu’elles me collent comme des couches de vieux vêtements. Mais ce n’est pas MOI, moi dans l’état supérieur ! Peut-être que c’est là que j’ai envie d’être, je pense! C’est là que je me perçois.

Swaruu : Mais même là où vous vous percevez, il y a toujours des idées préconçues parce que vous dites toujours « je me perçois », c’est-à-dire vous, un MOI et une personne. Oui, c’est une autre couche, mais il y en a encore plus haut.

Gosia : Partout où je me perçois, je vois que j’opère selon un autre ensemble d’idées. Ils ne sont pas définis de la même façon. Ou se décrivent d’eux-mêmes. C’est un autre type de « je ». Pas expérimenté d’ici.

Robert : Mais dans ces états élevés, qu’est-ce que vous expérimentez ? Si vous avez déjà tout intégré? Et vous savez que vous êtes éternel.

Swaruu : Jusqu’en haut vous ne faites pas d’expérience, vous êtes tout, vous ne pouvez faire l’expérience que si, à partir de cet état d’illumination totale, vous vous concentrez sur une petite partie de vous-même, sur ce que vous percevez dans le grand tout. Et cette petite partie que vous avez décidé de percevoir est la même qui définit une incarnation dans des densités faibles ou de n’importe quelle densité. Vous êtes tout. Vous décidez donc de ne voir qu’une petite partie de vous-même, de faire l’expérience du « je ». D’en haut, vous êtes tout, il n’y a pas de « je ». Il n’y a que l’éternel collectif. Il n’y a pas d’expériences. Et il n’y a pas d’expériences parce que tout est intégré, hors du temps et sans la perception de la séquence des événements, il n’y a pas d’expérience.

Gosia : Mais il y a des degrés entre ÊTRE TOUS et être moi comme ici en 3D. Dans l’état où je me « perçois », je ne suis pas encore tout. Je SUIS mais l’idée que je me fais de moi est différente. Elle n’est pas définie comme ici.

Swaruu : Gosia, oui il y a des degrés, c’est pourquoi il y a la 3D 5D 6D 7D… Si vous vous sentez intégrée dans l’ensemble mais que vous êtes toujours un « concept Gosia » qui est à part des autres, cela équivaut à une compréhension de 7 ou 8D où il y a toujours un concept de « je » présent.

Gosia : Oui. C’est pourquoi je pense que là où je me « perçois », ce n’est pas la Source elle-même, ce n’est pas l’illumination totale, non non. Il y a toujours une sorte d’auto-observation du MOI. Mais c’est plutôt comme « collectif », développé. Pas d’idées pour « aider ou ne pas aider ». « Mettez ceci ou cela. » C’est un autre type d’existence. C’est mon « chez moi ». Pas même Taygeta ou quoi que ce soit de matériel.

Swaruu : Les densités comme exemples, rhétoriques, on sait déjà que c’est un gradient et qu’il y a autant de densités que de consciences. Notez que l’état depuis « La Source », l’unification du tout, l’état d’illumination parfaite, il n’y a pas de Soi, il n’y a pas d’expérience… Il est donc équivalent au néant, au vide, et même pas à cela. Impossible à définir car si vous le définissez, ce n’est pas le cas. Donc l’illumination totale est équivalente au non-être. Et c’est pourquoi vous préférez vivre en densités où il y a une notion d’être. A partir d’un « je ». Dans le 9D, il n’y a qu’un concept ou l’idée que quelque chose pourrait être formé en dessous, une intention. Le « je » est presque entièrement dissous dans la conscience collective.

 
 
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.