Inconscient Collectif Humain

Nous remercions infiniment les TAYGETIENS pour leur dévouement à l’humanité. 

Nous remercions Cosmic Agency , SPECIALEMENT GOSIA pour tout le travail qu’elle effectue afin que nous soyons informés ainsi que toute l’énergie et de toute la conviction qu’elle émane.

Nous remercions  AnnC de l’Alliance française interstellaire.pour la traduction

LA GUERRE N’EST PAS FINI MAIS UNE BATAILLE EST GAGNEE l

NOUS MOURRONS AVEC DE LA CONNAISSANCE ET NOUS REVIENDRONS SPECIALEMENT POUR GAGNER CETTE GUERRE…

Inconscient Collectif Humain – Yàhzi Swarùu

 

Yázhi : Ce que je vais dire ne sera pas bien reçu mais les gens doivent se sauver eux-mêmes et la seule façon d’accéder à la Fédération qui contrôle réellement la Terre est de le faire depuis la surface, pas depuis ici. Je sais que les gens veulent que nous puissions résoudre le problème d’ici, que nous affrontions la Fédération d’ici. Cela ne marche pas comme ça. Nous n’avons personne à affronter. La porte de la Fédération ne peut être ouverte que depuis la surface et par des gens simples, des « va-nuspieds ».

Gosia : Il n’y a pas assez de « va-nus-pieds » et ils n’ont pas un grand impact, puisque tout est entre les mains des médias pour diriger les masses. Si la solution se trouve sur Terre, je continue à penser que la partie médiatique est cruciale. C’est ce qui forme le principal collectif ici et pas les « va-nus-pieds ».

Et pourquoi ne pouvez-vous pas vous adresser aux contrôleurs d’en haut ? Je ne vois pas très bien pourquoi.

Et tout comme les « va-nus-pieds » sont trop peu nombreux ici, il en va de même pour vous, les rebelles, là-haut. Dire aux humains de gagner seuls, c’est comme si je vous disais : ORGANISEZ-VOUS là-haut et transformez la Fédération ! Plus facile à dire qu’à faire.

Yázhi : Pourquoi ? Parce que : Les « Va-nus-pieds » sont les contrôleurs. Et toi, Robert, Cristina et Estella êtes les instruments avec lesquels Taygeta essaie de contacter les « contrôleurs ».

Les  » Va-nus-pieds  » sont en train de manifester une situation horrible pour eux-mêmes. Et, même s’ils ne le veulent pas au niveau individuel, au niveau de l’inconscient collectif, ils manifestent le cauchemar. Non pas parce qu’ils le « veulent », parce que ce n’est pas le cas, mais ils continuent de manifester et ramener le génocide vers eux-mêmes à cause de la nature « perverse » de la Loi des Miroirs.

Gosia : Qu’en est-il des contrôleurs au niveau de la Fédération ? Tu as dit qu’ils étaient sur Saturne. Ce sont eux qui mettent en place les plans et maintiennent les choses, comme les vaccins, en mouvement. Ils pourraient facilement démanteler tout ça mais ils ne le font pas. Ils attirent les gens vers le piège de leur propre destruction. Donc, ils sont complices et font partie du système contrôleur.

Ils vous empêchent de prendre le contrôle des médias. Pourquoi empêcher cela ? Donnez aux gens un message différent dans les médias et voyons ce qu’ils commencent à manifester. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que des arcs-en-ciel se manifestent dans les esprits qui sont nourris de cauchemars. Donnez-leur quelque chose de différent et voyez ce qu’ils manifestent ou, du moins, ne CENSUREZ pas les opinions alternatives de manière à ce que les gens puissent choisir. On ne leur donne même pas la possibilité de choisir. Yázhi, c’est déséquilibré, moins que juste.

Va-nus-pieds » ou pas, si ce sont des mensonges de la Fédération, ils tomberont dedans. La plupart des races en 5D croient encore que la Fédération est bonne, ils sont aussi matricés, même là-haut. Tu l’as dit toi-même. Comment penses-tu que les gens en 3D pourraient soudainement s’unir pour vaincre cela ?

Yázhi : Les personnes réelles, les « va-nus-pieds », sont soit les mêmes personnes que celles de la Fédération qui contrôlent tout cela en tant que miroir littéral d’elles-mêmes, soit le système est uniquement configuré de manière à pouvoir accéder à la Fédération à partir de la Terre, en tant qu’incarné, starseeds ou non.

Ou bien, en voyant les choses d’un point de vue terrien, il serait également possible de considérer que la Fédération n’existe pas vraiment pour eux, puisqu’il s’agit d’un autre « plan » d’existence. Donc, de ce point de vue, il n’y a pas de Fédération qui voit ce qui se passe sur Terre et tout ce qui s’y passe n’est que le résultat direct de la Loi des Miroirs et de la formation d’un Inconscient Collectif clair qui équivaut à la Matrice elle-même.

Donc, tant que les gens créent cet inconscient collectif, qui à son tour crée le désordre, il ne peut être arrêté. De par la loi des miroirs, s’ils ne voient que des choses régressives, ils n’auront, en retour, que plus de cela, créant ainsi le cercle vicieux dans lequel ils se trouvent.

Les contrôleurs au niveau de la Fédération sont la création directe ou le résultat de l’inconscient collectif des habitants de la Terre. Ils sont le miroir les uns des autres, c’est pourquoi ceux de Saturne sont si régressifs, c’est encore le peuple, avec tous ses vices : la bureaucratie, la corruption, la cupidité.

 

Gosia : Tu as dit qu’ils se manifesteront négativement si tout ce qu’ils voient est négatif, de par la loi des miroirs. Exactement. Ils obtiendront davantage de choses régressives s’ils ne voient que des choses régressives. C’est pourquoi la prise en charge des médias ou la suppression de la censure est au moins CRUCIALE. Sans cela, je dis que tout est voué à l’échec. Et ceux qui contrôlent cela, ne sont pas des « vanus-pieds » mais les Illuminati, qui sont liés aux niveaux de Saturne. Il faut donc les éliminer.

Yázhi : Je sais que tu dis que tu veux entendre Yázhi le dire, mais je veux encore citer Carl Jung qui affirme également que les

Rois  » et les  » Dieux  » sur et de la Terre sont la création directe des gens eux-mêmes.

Citation tirée du commentaire du livre « Le livre tibétain des morts » publié en 1925.

Gosia : De qui Yázhi est-il une création ? D’Aneeka ? Raguel ? Tu existes. Personne ici ne t’a créée. Au contraire, c’est TOI qui crée les miroirs ici-bas. C’est à cause de TOI que ces miroirs existent.

Yázhi : À un certain niveau, nous sommes tous des créations de nous-mêmes.

Et, dans ce même livre, Jung affirme que les gens ne peuvent pas facilement gérer une déclaration à double tranchant :

Étant donné que les rois et les dieux existent à la fois en tant que création directe du peuple, la matrice collective, et aussi en tant qu’existence propre par leurs propres moyens.

(Il est intéressant de noter que Jung, en 1925, lorsqu’il a écrit cela, a utilisé le mot même de Matrice).

Gosia : Et les gens d’ici-bas qui existent en tant que création de ceux d’en haut ? Je pense que c’est encore plus vrai. Miroirs, personnes 5D immergées dans des avatars 3D, etc.

Yázhi : Un miroir ne créerait jamais son reflet, parce qu’ils ne sont que des angles de la même chose vue d’une perspective plus étendue. Il n’y a donc pas de miroirs en tant que tels, mais seulement une idée ou une explication partielle de la raison pour laquelle une personne peut exister à plusieurs endroits en même temps.

Gosia : Oui, mais ce que je veux dire, c’est que moi, Gosia, je suis une création de mon moi 5D (et plus). Gosia existe parce qu’elle est un reflet de moi en 5D et plus. Ce n’est pas l’inverse.

Yázhi : Ils font partie de la même chose. Non, tu ne l’as pas créée, et elle ne t’a pas créée non plus. Vous ne faites qu’un. C’est un point c’est tout.

Gosia : Je comprends mais je veux dire que les humains d’ici n’ont pas vraiment créé la Fédération si on regarde spécifiquement de cette façon. En d’autres termes, ils ne s’en sortent pas.

Et, si nous sommes tous le reflet et la création les uns des autres, qu’il n’y a pas de densités et que nous ne faisons qu’un en tant que nous-mêmes là-haut et ici-bas, alors, en théorie et en pratique, cela n’a PAS d’importance de par quel côté nous accédons au problème. On peut y accéder aussi bien d’ici-bas que de là-haut. Et même mieux, des deux côtés à la fois. Il n’y a pas de côtés. Quel que soit le côté par lequel on aborde le problème, la solution se reflétera.

Yázhi : De mon point de vue, ou de celui des Taygétiens, non, en effet, les humains n’ont pas créé la Fédération. Mais de leur point de vue, ils l’ont fait et, non seulement, ils la contrôlent mais ils la créent et la modifient en permanence. Dans ce cas, je ne pourrais accéder à la Fédération que depuis la Terre, et pas d’ici où je suis assise. C’est la raison pour laquelle j’ai besoin de toi et de tes chaînes YouTube pour me faire entendre.

Le point le plus bas de la création est aussi le plus haut d’un autre point de vue, en raison de la nature cyclique de l’existence. C’est pourquoi je dis toujours que vous êtes les véritables « dieux ». Le problème est que vous fonctionnez dans un mode créatif qui ne fonctionne qu’à partir de l’inconscient collectif et non à partir du point de vue d’un pouvoir individuel. Ceci parce que c’est la nature de l’existence là-bas. Être une victime apparente de l’expérience, c’est la matrice elle-même. Les mots clés ici sont : inconscient collectif. Cela doit être porté à la connaissance des gens car je doute sérieusement que beaucoup aient entendu parler de l’inconscient collectif comme étant la raison et le point d’où tout se manifeste dans leur vie.

Gosia : Ok, pardonne-moi d’insister, mais je ne comprends toujours pas pourquoi on ne peut accéder à la Fédération en 5D que par la 3D si vous êtes en 5D, là où se trouve la Fédération ? N’êtes-vous pas plus proches ?

Yázhi : La partie à laquelle nous pouvons accéder d’ici, la Fédération 5D à laquelle tu fais référence, est la partie avec laquelle nous avons traité et ils prétendent également qu’ils ne peuvent pas accéder à ce qui contrôle tout depuis « le haut » (qui se trouve être en fait le bas, c’est-à-dire le point de vue de « Vanus-pieds »).

 

Encore une fois, comme je l’ai dit tant de fois, et les gens ne peuvent pas comprendre pourquoi, les « VaNus-Pieds » sont la clé et les eux seuls qui peuvent résoudre les problèmes de la Terre.

Tu dis qu’ils ne peuvent pas s’organiser ? Qu’il en soit ainsi, alors ils feront l’expérience de la douleur et de la difficulté de ne pas avoir été capables de s’organiser.

Gosia : Je ne saisis pas cette partie : « …et ils (la Fédération) prétendent aussi qu’ils ne peuvent pas accéder à ce qui contrôle tout depuis « le haut » (qui se trouve être en fait le bas). »

Pourquoi ce niveau supérieur est-il inférieur ? Ce niveau supérieur dont vous parlez se trouve sur Saturne. Pas sur Terre.

Yázhi : La Fédération prétend ici que Saturne dit seulement qu’elle est là mais qu’elle ne contrôle pas la Terre ou même qu’elle ne reconnaît pas avoir quoi que ce soit à voir avec le problème. Ce qui se passe, c’est que d’ici, nous, ou la Fédération dans la biosphère d’Andromède, ne pouvons accéder qu’à une partie limitée des miroirs des personnes vivant sur Terre, des miroirs 5D, avec peu ou pas de pouvoir, parce que celui qui contrôle tout cela est le collectif sur Terre, depuis la Terre.

Donc, de ce point de vue, et même si c’est Saturne qui « contrôle » la Terre, pour ainsi dire, les véritables contrôleurs sont les habitants de la Terre, les « va-nus-pieds », qui utilisent l’inconscient collectif pour le meilleur ou pour le pire. Je peux donc aussi expliquer cela comme si personne ne contrôlait la Terre, sauf l’inconscient collectif.

Du point de vue de la Fédération 5D, cela revient aussi à laisser les humains faire ce qu’ils veulent au nom du « libre arbitre », même si cela aboutit à un jeu psychopathique malsain qui ne fait qu’empirer en raison de l’action directe de la loi des miroirs à laquelle est soumis l’inconscient collectif humain.

Gosia : Tu dis donc que Saturne n’est pas infiltré par les Reptilens, ne contrôlant pas fortement ce qui se passe sur Terre ? Si oui, pourquoi vous empêchent-ils de travailler ? Pourquoi vous détestent-ils ? Pourquoi vous ordonnent-ils de partir ? Les gens sur Terre ne font pas en sorte que cela se produise.

Yázhi : Elle n’est pas infiltrée par les Reptiliens dans le sens simpliste qu’il y a des Reptiliens avec des fusils là-bas. On peut dire que le collectif a infiltré la Fédération 5D de manière clairement reptilienne, ou même, en utilisant les Reptiliens régressifs que l’Inconscient Collectif a aussi engendrés dans l’existence.

Elle est toujours contrôlée par cet Inconscient Collectif. Comme je l’ai dit, il est difficile de saisir le fait que quelque chose puisse exister même si c’est contradictoire par nature, étant donné qu’à la fois la Fédération inaccessible d’ici nous donne des avertissements et que cette même Fédération inaccessible est également le résultat de la création collective des habitants de la Terre, car ils sont les miroirs les uns des autres.

Donc, en termes simples :

La Fédération nous met en garde parce que les habitants de la Terre le veulent. Existant ici d’un point de vue 5D en tant qu’entité séparée de la Fédération et aussi du point de vue de la Terre en tant que création d’un inconscient collectif.

Gosia : Ok, je comprends mais je ne comprends toujours pas pourquoi on ne peut pas y accéder de là. Puisque, étant un inconscient collectif ou non, il existe simultanément. Tu as dit que c’était parce qu’ils prétendent n’avoir rien à voir avec le problème de la Terre, mais nous savons que c’est un mensonge. Tout est dirigé depuis Saturne. Et ils ont vraiment beaucoup à voir avec le problème de la Terre parce qu’ils sont le reflet des humains, et vice versa. Donc, ils ne peuvent pas se laver les mains et s’en aller. C’est l’unité. Et les deux parties sont impliquées.

Yázhi : Nous ne pouvons tout simplement pas y accéder d’ici, parce que nous ne sommes pas des humains. C’est aussi simple que cela. Donc pour pouvoir accéder à cette partie de la Fédération créée par les humains, nous devons contacter cette Fédération à travers les humains.

Gosia : Il me semble que vous donnez aux Terriens toute la responsabilité de ce qui se passe, y compris ce qui se passe en 5D alors que je vois cela comme les deux faces d’une même pièce. Ils nous créent, tout comme nous les créons. Et, comme dans mon exemple, Gosia est ici parce que mon moi en 5D l’a décidé, donc… la poule ou l’oeuf… mon moi en 5D a créé mon moi en 3D. En allant plus loin… La Fédération 5D a créé les personnes en 3D. Et le cercle vicieux se perpétue. Non ?

Yázhi : Nous ne pouvons accéder qu’à une partie fantôme de cette Fédération. C’est comme si on combattait un incendie en n’arrosant que les flammes qui sont la partie la plus visible du feu. L’eau ne ferait que traverser les flammes et ne serait jamais capable d’éteindre le feu. Vous devez arroser la base du feu, la cause de l’incendie, dans ce cas le chaos et le désordre dans la tête des personnes vivant sur Terre. C’est là la cause profonde du problème. D’ici, nous ne pouvons pas accéder au problème. Les gens de la Fédération ici présents sont également impuissants car ils sont en 5D comme nous.

Vous nous posez des questions au sujet de Saturne, tout ce que nous trouvons sur Saturne sont d’autres bureaucrates. Ils ne prennent jamais la responsabilité du problème. Ils se renvoient cette responsabilité les uns aux autres et cela, parce que ce n’est pas leur responsabilité, c’est celle des humains !

Gosia : Pourtant, ils prennent des décisions très concrètes qui ne sont pas bonnes pour les humains. Yázhi : Ils le font. Ils ne le voient peut-être pas mais ces décisions tangibles sont commandées par l’inconscient collectif de l’humanité.

Gosia : Mais pourquoi veulent-ils que vous partiez ? Pourquoi ne veulent-ils pas résoudre la « racine » du problème ? Pourquoi entraver votre travail s’ils n’ont rien à voir avec cette cause ? Tout cela est trop bancal pour que je puisse le comprendre.

Yázhi : Parce qu’ils ne connaissent pas la cause profonde du problème. On ne peut voir la cause profonde du problème que depuis une densité supérieure à la 5D. Ils font partie du problème mais ne sont qu’un reflet du problème de base (le mental collectif humain).

Gosia : Pourquoi pas l’esprit des gens de 5D ? Pourquoi seulement les humains ? Pour moi, c’est une unité. Je pourrais aussi bien dire : c’est le problème de base des personnes 5D puisque les humains sont des ETs.

Yázhi : Comme les humains sont des ETs, c’est pourquoi ils sont un reflet de la Fédération et vice versa. Ce qui est pertinent, c’est que la Fédération de 5D est incapable de résoudre le problème parce qu’il ne peut être résolu que par le bas.

Gosia : Ils le font. Ils ne le permettent pas. Prendre le contrôle des médias serait très important pour résoudre le problème à la racine.

Yázhi : Ils, comme dans Fédération, sont le résultat du collectif humain. Les humains ne nous permettent pas d’interférer. Vous dites que c’est important alors ils doivent être « convaincus » que notre prise de contrôle des médias est la clé, car elle l’est. Une des clés au moins.

Gosia : Les humains ne veulent pas non plus que les mauvais s’immiscent et, cependant, ils le font. Ma mère n’a rien à voir avec les Illuminati qui lui racontent des mensonges à travers les médias. Si elle savait que ce sont des mensonges, elle ne le permettrait pas.

Yázhi : C’est parce qu’ils n’agissent pas à partir de leur pouvoir personnel mais bien à partir d’une matrice collective. C’est pourquoi moi, et Jung, l’appellons « inconscient collectif » parce qu’ils sont incapables de le voir ou même de reconnaître qu’il existe.

Gosia. Ok. Qui doit être convaincu ?

Yázhi : Le collectif humain. Et c’est pourquoi nous avons travaillé si dur pour « réveiller » les masses. C’est précisément pour cela !

Gosia : Combien de signatures sont nécessaires ?

Yázhi : Ce n’est pas une question de signatures, c’est une question de reprogrammation des humains à un niveau inconscient. Les signatures ne représenteraient qu’une volonté qui peut, ou non, être le reflet de leurs véritables désirs. Mais disons que c’est un vrai reflet de leurs désirs. Nous aurions alors besoin d’au moins 3,5 milliards de signatures. (En incluant également les êtres non-réels, car je ne dispose pas de données sur les réels mais cela représenterait environ 750 millions).

 

JOUR SUIVANT :

 

Yázhi: Comme je l’ai déjà dit, tout se résume à ce que la Fédération n’existe pas du tout du point de vue de quiconque sur Terre, strictement sous cet angle. En voyant le problème sous ce seul angle pour commencer, vous pouvez voir que ce qui se passe sur Terre n’est qu’un reflet de la loi des miroirs dans sa plus haute expression. Parce que les humains sont à l’intérieur d’un cercle vicieux où ils voient seulement, ou surtout, les mauvaises choses qui leur arrivent comme venant d’une source extérieure, ils sont tous en mode victime. Et, comme ils sont en mode victime, ils se sentent impuissants. Le « ils », comme pour l’animal social, soit la masse unique que forme la somme de l’inconscient collectif (j’aime ce terme de Jung et je l’utilise).

Ainsi, à partir de cet inconscient, ils manifestent des choses pour eux-mêmes, des choses qui reflètent cet état d’être et de conscience. Ainsi, la mentalité du pauvre petit sans-abri que je suis, un simple citoyen qui vit au jour le jour et qui a à peine assez d’argent pour se nourrir et le gouvernement qui est corrompu, etc.

Ceux qui sont à des postes de pouvoir inférieurs, mais qui ont tout de même du pouvoir, sont aussi issus d’une vie et d’une position de pensée et de vie avec une mentalité de manque. Ainsi, comme ils sont issus de la même mentalité, ils auront tendance à devenir « fous » une fois au pouvoir et à être avides parce qu’ils veulent amasser autant de richesses que possible pendant qu’ils sont en fonction.

Vous pouvez donc voir comment une mentalité en nourrit une autre, causant plus d’avidité parmi ceux qui ont du pouvoir. Même jusqu’au sommet, jusqu’aux Illuminati et tous ceux-là, parce que même si ceux qui sont au sommet ne vivent pas dans une mentalité de manque, ils vivent dans la peur. La peur d’être découvert par des gens dont ils savent qu’ils sont plus nombreux et donc beaucoup plus puissants qu’eux. Ils vivent donc dans la peur d’être découverts par ce qu’ils appellent les plus faibles.

Comme ils ont cette mentalité qui a également été nourrie par l’allocation du peuple, ils se sentent supérieurs à la majorité de la population, et nourris de la peur d’être découverts, ils ont recours à la tromperie, au mensonge et à la manipulation, comme l’utilisation de leurs médias contrôlés dans le monde entier pour s’assurer que la population en masse ne sait même pas ce qui se passe réellement à propos de quoi que ce soit.

Voilà donc la matrice. L’au moyen du contrôle de l’esprit, du contrôle de la perception, qui va à son tour créer toutes les valeurs avec lesquelles le monde entier travaille. Le cadre contextuel de ce qu’on appelle la réalité ou le réel.

 

En gros, cela signifie que les simples gens en masse qui utilisent l’Inconscient collectif sont les créateurs de la Matrice et de tout ce qui s’y passe. Au point qu’ils sont eux-mêmes les créateurs de ceux qui les guident et les trompent en créant une fausse réalité contre eux tous.

Donc, pour en revenir à la Fédération, objectivement une agence de ce genre, ne peut pas interférer avec, ou dans un problème de la nature de celui qui se passe sur Terre, non pas parce qu’une loi ne le permet pas, bien que ces lois existent et sont souvent à l’œuvre ici, mais laissons cela simple.

Ils ne peuvent pas interférer, car même s’ils le faisaient, ils ne sauraient pas par où commencer, ni où interférer, ni manipuler ce qui se passe. Il n’y a pas de cages à enlever, ou presque pas. Pour le meilleur ou pour le pire, les humains vivent dans une prison pour leur esprit, mais qu’ils ont eux-mêmes créée.

Il est vrai que ceux qui sont au pouvoir sur Terre les manipulent tous, la population, mais un pas en arrière, ils les manipulent tous parce que les masses sont dans un état d’esprit qui permet à tout cela de se produire.

Comme je l’ai souligné à de nombreuses reprises, et David Icke aussi, si de nombreuses personnes, même pas la grande majorité, ne se conformaient pas à une quelconque réglementation, il n’y aurait rien que les détenteurs du pouvoir puissent faire pour leur imposer une telle réglementation. Le pouvoir dans le nombre parce que c’est ce qui crée la réalité, l’inconscient collectif de base que nous avons récemment vu à l’œuvre de manière positive avec l’effondrement de WhatsApp et de certains mouvements de Wall Street également.

Gosia : Je comprends, merci. Il faut cependant expliquer un peu plus, parce que nous avons aussi dit que c’était eux qui contrôlaient tout, la Cabale étant essentiellement la Fédération. Nous devons donc relier cette idée à ce que tu dis ici : qu’ils ne sauraient pas par où commencer.

Yázhi : Ils finiront par y arriver. Il s’agit d’un cas où les deux angles sont vrais, et les gens doivent comprendre que les choses ne sont pas l’une ou l’autre mais les deux existent en même temps.

Mais dans ce cas, je considère que la réponse à ce problème est simple. Parce qu’à mesure que l’inconscient collectif sur Terre crée ses gouvernements (d’où le dicton selon lequel les gens n’ont que les gouvernements qu’ils méritent), les habitants de la Terre qui ont un tel inconscient collectif n’y arrêtent pas leurs pouvoirs créatifs puisqu’avec le même mécanisme, ils continuent à créer tout ce qui a, de près ou de loin, un rapport avec eux – les humains.

Ainsi, la Fédération qui les contrôle, les humains, n’est rien de plus qu’un autre niveau du même gouvernement qu’ils ont créé pour eux-mêmes. Juste une étape de plus, mais plus de la même chose. Parce qu’ils les « laissent » être et « laissent » développer leurs propres vices et, comme je l’ai expliqué, la Fédération est composée des personnes mêmes qu’ils régulent en étant des ombres et des reflets les uns des autres. Comme je l’ai déjà dit, l’humanité n’est pas une race mais un costume biologique permettant de mélanger d’innombrables races stellaires pour n’en faire qu’une seule et vivre une expérience humaine.

Donc, même si nous pouvions convaincre la Fédération d’intervenir directement en faveur du peuple de la Terre, il n’y aurait aucun moyen de manipuler, de faire quelque chose en particulier parce que tout ce qu’ils pourraient faire serait militaire, avec un énorme nombre de morts potentiels, ce que nous essayons d’éviter en priorité.

Gosia : Arrêter les vaccins et supprimer l’escroquerie mondiale serait un bon début ; laisser les humains se débrouiller après ça.

Yázhi : Pas seulement « un bon début », c’est à peu près tout ce qui compte pour le moment.

Donc, comme je le dis depuis longtemps maintenant, il n’y a aucune utilité d’avoir de vastes flottes de guerre stellaires avec des cuirassés extrêmement puissants car le problème n’est pas de cette nature. C’est un problème de perception mentale et non une invasion extraterrestre classique.

Il y a donc des moyens d’intervenir, comme prendre le contrôle des médias, comme le prévoyait le plan des Taygétiens. A peu près tout ce qui peut être fait peut et va provoquer un rebondissement négatif. Mais, comme nous l’avons déjà dit, dans ce cas où la mort par inoculation forcée se produit, il n’y a pas de norme morale ou de barrière pour ne pas intervenir, même de manière militaire. Comme vous pouvez le voir, il s’agit d’un scénario très complexe.

Cependant, en général, il n’est pas nécessaire que la Fédération intervienne car cela irait fortement à l’encontre de la sensation de libre arbitre de la population, qu’elle soit contrôlée mentalement ou non, et entraînerait une forte recrudescence de la haine et de la peur, ainsi qu’une grande variété de conséquences que nous ne pouvons pas entièrement prévoir mais qui seraient dévastatrices.

Les gens doivent vivre et doivent voir les conséquences de leur inaction ; ils doivent voir les conséquences de l’abandon aveugle de leur pouvoir aux personnes d’autorité et cela inclut les personnes d’autorité qui donnent aussi aveuglément leur pouvoir à d’autres personnes d' »autorité » qui répéteront cela encore et encore avec des conséquences dévastatrices que nous pouvons tous voir aujourd’hui !

Tôt ou tard, les gens verront la supercherie de la cabale et finiront par réagir. Le problème est de savoir combien de morts cela va coûter. Donc, je vois et je comprends la nécessité de faire une prise de contrôle médiatique dans un style invasif en tenant compte de certains paramètres, comme le fait qu’il n’est pas nécessaire de divulguer qui était vraiment derrière, comme les non-humains. Accordé.

Mais revenons à la question initiale. En fin de compte, ce sont les habitants de la Terre qui créent un c’est-à-dire la somme de tous leurs accords de perception et donc de réaction et d’action, ce sont eux qui manifestent tout pour eux-mêmes. Ainsi, ceux que l’on appelle les « va-nuspieds » sont les dieux créateurs, même s’ils ne le comprennent pas ou ne le voient pas.

Je suis parfaitement consciente que les choses ne sont pas vues de la même façon ou avec la même perspective depuis le sol, comme si vous étiez dans une voiture coincée dans les embouteillages, pensant à vos factures à payer avant la fin du mois et moi avec ma perspective assise sur un très grand vaisseau stellaire vous regardant tous d’en haut avec une belle fenêtre tout en pensant à tout cela en mangeant une glace au chocolat.

Mais les humains créent tout ce qui les affecte, leur réalité. L’essemble des petits « va-nus-pieds » qui forment le collectif sont les créateurs de leurs propres problèmes et ce sont également eux qui détiennent les solutions à tous leurs problèmes. Ce sont les Dieux. Ils l’apprendront, tôt ou tard.

Comme toute personne a un inconscient à partir duquel elle crée toute sa vie, elle contribue également à la création de son inconscient collectif qui manifestera à partir de cet espace toute la dynamique de sa structure sociale sur Terre. Mais cet inconscient collectif ne s’arrête pas là, il va à son tour s’additionner pour créer une Conscience Collective encore plus grande, plus vaste, à la formation de laquelle d’autres races stellaires contribuent également et dont nous faisons tous partie. Donc, comme je l’ai dit plus haut, les humains créent aussi les extraterrestres qui sont dans la Fédération et la Fédération qui les gouverne, les contrôle tous parce que nous sommes tous les créateurs d’un plus grand Inconscient Collectif.

Beaucoup peuvent dire que nous, ici, qui vous parlons, sommes « trop humains ». Je répondrai que non, vous ne voyez que la partie à laquelle vous pouvez vous identifier, l’autre partie vous échappe. Mais ceci dit, nous sommes tous interconnectés bien plus que ce que l’on peut voir au premier abord. Etant cocréateurs de cet inconscient collectif plus large, beaucoup de choses seront les mêmes.

Ainsi, même les vêtements et les chaussures, les habitudes et les bijoux seront identiques ou presque. C’est parce qu’ils proviennent du même Inconscient Collectif, il se trouve que, du point de vue de quelqu’un sur Terre, ils ne peuvent tout simplement pas voir ce dont je parle.

Donc en général, la Fédération ne peut pas être convaincue d’agir parce qu’elle ne sait même pas comment agir en premier lieu. Donc aller voir les huiles de la Fédération depuis ici ne changera pas leur état d’esprit. Mais ceux qui créent tout à partir de la base, sont ceux qui contrôlent la Fédération. Ils se contrôlent les uns les autres.

D’ici, une espèce isolée ne peut pas faire grand chose pour aider. La porte pour les voir ne s’ouvre que depuis le plan terrestre, pas depuis ici. Parce qu’il n’y a pas d’ici et d’ailleurs, comme dans Saturne et la Terre, parce que tout cela est la même unité. Le problème est sur Terre, de la Terre et doit être résolu de la Terre. Ils peuvent tout arrêter, collectivement. Car, comme je l’ai déjà dit, ce qui se passe dans le monde en ce moment est une réaction au réveil de masse qui a fait que ceux qui sont au pouvoir ont eu très peur car ils ont été découverts et ce n’est qu’une question de temps avant que le peuple n’aille défoncer leurs portes et les lyncher tous.

Gosia : Ok, un autre point. Tu n’arrêtes pas de dire, ce que je comprends mais que je dois contester un peu, que ce sont les humains qui créent la Fédération, et ce qui s’y passe, puisque c’est tout ce qui sort de l’inconscient collectif humain.Ok. Mais, puisque nous sommes tous un et connectés, pourquoi ne pourrait-on pas dire l’inverse : que ce qui se passe sur Terre provient de l’inconscient collectif de la Fédération ? La manifestation n’est-elle pas plus rapide en 5D qu’en 3D ? Ce qui voudrait dire que ce qu’ils sont au niveau de l’Inconscient Collectif 5D se projette plus vite que ce qu’est l’Inconscient Collectif humain en 3D. Ici, la manifestation est plus lente.

Cela étant dit, nous devrions également nous adresser au collectif des races en 5D tout en nous dirigeant vers les humains, non ? Ce n’est pas seulement « les humains nous créent en 5D ». Je le verrais aussi, sinon plus : nous, en 5D, vous créons en 3D. Exemple : les miroirs que vous créez là-haut sur la Terre. Les personnes en 5D ne sont pas les miroirs des personnes en 3D ; c’est l’inverse. Suivant le même schéma, les problèmes en 3D pourraient aussi être les « miroirs » des problèmes en 5D. Que penses-tu de cela ?

Yázhi : Ta question est valable dans son ensemble ce qui en fait une soupe super compliquée à plusieurs niveaux. Mais comme je l’ai déjà dit, ce qui est valable d’un point de vue isolé, peut ne pas l’être d’un autre. Et le fait est que depuis la surface de la planète, en y vivant, dans la soi-disant « vraie vie », la Fédération est tout à fait inconséquente, quasi inexistante, comme elle a toujours été inexistante.

Donc, vous pouvez ou devez voir ce problème de la Terre de plusieurs perspectives, pas seulement d’une perspective supérieure, comme la compréhension supérieure des éveillés. Ainsi, nous devons comprendre et accepter que, du point de vue du collectif humain et ce qui est vraiment réel pour eux, c’est qu’il y a un terrible microbe qui tue beaucoup de gens et que la vaccination est la solution logique dans la lutte contre ce pathogène. C’est la réalité pour eux et selon eux, le reste d’entre vous n’êtes que des fous, des personnes qui croient en de dangereuses théories du complot. C’est leur réalité et pour eux, c’est vous (nous) qui essayez de leur en imposer une autre.

Donc, du point de vue d’une autre densité qui observe et qui a les mains liées, tout ce que nous pouvons faire est d’essayer de les guider à travers cela. Parce que c’est quelque chose qu’ils doivent également traverser dans le cadre de leur (aïe) « évolution naturelle » en tant qu’espèce. Sinon, ils n’apprendront jamais. Beaucoup souffriront, mais ce sera leur choix. Aussi horrible que cela puisse paraître, c’est ce qu’ils ont prévu.

Car le fait est que nous ne pouvons pas faire grand-chose à partir d’ici ou d’ailleurs. Et la Fédération, utilisant n’importe quelle excuse ou explication logique ou illogique, ne fera plus rien. C’est ce que j’appelle négatif, permissif, régressif, peu importe. Encore une fois, ce sont des perspectives. Le fait est qu’ils ne feront rien, à nouveau.

Gosia : A nouveau ?

Yázhi : Ils n’ont rien fait pendant la Seconde Guerre mondiale, pendant la Première Guerre mondiale, pendant la guerre civile, pendant les guerres napoléoniennes, pendant les âges sombres, l’Inquisition, l’époque romaine, ils ne font jamais rien. Oui, ils interviennent quand ils le jugent bon, mais on peut dire que ce n’est pas la Fédération, mais l’un ou l’autre membre, une race, peu importe, de la Fédération. Comme les Taygétiens, par exemple. De notre point de vue, nous voyons cela comme « injuste » et ça ne l’est pas. Mais d’un autre point de vue, il y en aura toujours un où ce sera « injuste ».

JOUR SUIVANT :

Yazhi : Ce que j’ai dit hier est la base de tout : vous n’êtes pas un être physique qui vit une expérience spirituelle, vous n’êtes pas non plus un être spirituel qui vit une expérience physique, vous êtes la Source – l’unité absolue et omnisciente, qui imagine des choses, qui se divertit et s’attache à ses propres idées.

La base de ce que j’essaie d’expliquer est qu’étant l’absolu, vous êtes en dehors du temps et de l’espace. Cela signifie que le principe de non-localité s’applique à vous, ainsi que le principe de non-temps. Ce sont également des idées imaginaires.

Ainsi, tous ceux que vous avez été dans une vie antérieure existent toujours, tout est simultané, même si vous vivez les choses avec une perception linéaire, tout se passe en même temps.

Vous n’êtes pas une seule personne, vous êtes le résultat de toutes les innombrables autres personnes et êtres que vous avez été avant et que vous êtes encore, parce qu’ils sont toujours là. Donc, en principe, vous êtes un conglomérat de personnes. Vous êtes une communauté. Tout le monde l’est.

Ce que les gens appellent la 3D est une densité de base, en utilisant les « densités » comme exemples parce que vous savez que je soutiens qu’il n’y en a pas. Pas comme ils le décrivent en tout cas. Ce sont plutôt des idées et des accords. La 3D est la plus faible densité, celle qui peut encore contenir le concept du « Je », du « Soi ». Si vous descendez plus bas, vous le perdez. Trop basique. Étant la base, c’est aussi la plus étendue, comme un chiffre 8, elle revient à son point de départ.

Une personne est le résultat d’un conglomérat de vies passées qui sont toujours en cours quelque part, toutes s’entremêlant et communiquant entre elles par l’intermédiaire de l’éther pour vous former. C’est là que réside le « vous », pas dans votre cerveau. Le cerveau n’est que le traducteur de ce que vous appelez la perception physique.

Toutes ces vies partagent des informations, ce sont vos pensées. Seulement filtrées par la lentille du cerveau en petits morceaux utilisables qui sont également pertinents pour qui vous êtes aujourd’hui. C’est aussi pourquoi les gens peuvent puiser dans ce qu’on appelle les archives akashiques. C’est le champ, un autre terme courant, qui ne fait qu’atteindre des concepts qui ne sont pas nécessairement les vôtres ou ceux de vos variantes passées.

Chaque personne est formée par d’autres qui sont dans un état d’expansion moindre mais qui restent la même personne. Et le point d’attention, le retour dans le vous, celui que vous connaissez, c’est seulement parce que vous vous accrochez à une étape et, comme c’est le principe avec les étapes, vous allez passer à une autre.

Donc, plus vous vous développez, plus vous accumulez d’expériences, plus vous avez assimilé de personnes comme vous. Finalement, chaque personne qui existe, de toutes les races, animaux, plantes et minéraux imaginables, est une variante de vous. Et pour aller encore plus loin, ils ne sont rien d’autre que des idées dans votre imagination.

Donc une personne est le résultat de plusieurs personnes selon le niveau de compréhension de chacun. Et chaque personne sera aussi une partie d’un plus grand être, plus étendu, peut-être plus sous forme humaine comme une planète, un soleil, une constellation, une galaxie. Tous sensibles, tous conscients et contenant tout ce que chaque être individuel possède. Chaque être est un petit fragment de quelque chose de plus grand qui, à son tour, est un autre fragment de quelque chose d’encore plus grand, et plus grand, et plus grand. Tout ce qui est, tout ce qui existe, n’est rien d’autre que des formes de pensée. La composante primordiale de l’Univers entier est la et la différence entre une chose et une autre n’est rien de plus qu’une idée.

 

L’un des principaux éléments qui font cohabiter de nombreux fragments en un être plus grand est, bien sûr, la pensée et les idées ; c’est donc l’idée qu’ils se font de ce qu’est, ou devrait être, la réalité. Ce sont des accords perceptuels et ils forment ce que nous appelons l’inconscient collectif.

Qu’est-ce que l’inconscient collectif ? C’est le paradigme tacite, non discuté, de la réalité en tant qu’ensemble d’accords d’une communauté de personnes. Les lois de la physique, par exemple, font partie de cet ensemble d’accords collectifs. Mais elles ne sont valables que dans le cadre de ce paradigme. Cela crée une bulle de réalité conceptuelle (inconscient collectif) où les choses fonctionnent d’une certaine manière par accord. Donc, de ce point de vue, tout ce qui doit être fait doit être défini par cet ensemble d’accords.

En partant de là, pour commencer car je n’ai pas encore terminé, je peux dire que la seule façon de résoudre un problème qui se produit à l’intérieur d’une certaine bulle de réalité doit venir de l’intérieur, car les lois et les accords venant de l’extérieur peuvent ou non s’appliquer à eux.

En d’autres termes, les seuls qui créent leur propre réalité sont les humains.

Et quiconque se trouve à l’extérieur du cadre de la bulle de réalité peut seulement aider mais ne peut pas imposer un changement aux habitants d’un autre royaume parce qu’ils ne peuvent tout simplement pas comprendre les formes de pensée et les concepts d’un point de vue plus étendu d’une autre bulle de réalité.

Il est vrai que vous ne pouvez pas changer les gens, vous ne pouvez que leur offrir. Donc imposer une solution n’apportera que des résultats temporaires et les personnes, qui sont les créateurs de leur propre bulle perceptuelle, graviteront toujours vers qui et ce qu’elles étaient avant parce que vous pouvez sortir une personne de la matrice mais vous ne pouvez pas sortir la matrice d’une personne. Ils sont la matrice, ils en sont les créateurs et, où qu’ils aillent, ils l’emmènent avec eux.

C’est une chose que d’extraire une personne, plusieurs même, de la planète, de la matrice et de les insérer dans une autre où ils feront l’expérience d’autres choses qui élargiront davantage leur compréhension et pourront donc s’adapter à la nouvelle bulle de réalité et c’en est une autre, très différente, que d’essayer d’imposer toute la nouvelle bulle de réalité, comme dans ce cas d’insérer la 5D dans une bulle de réalité 3D parce qu’elle ne sera pas « en accord » en elle, leur esprit n’est pas prêt.

Ils doivent donc évoluer par eux-mêmes, faire leurs propres erreurs. Et, comme le feraient des parents, les personnes dans d’autres bulles de réalité plus étendues ne peuvent être que des guides. Ils ne peuvent intervenir directement que si le paradigme de la réalité est sur le point d’être complètement détruit. Il semble que ce soit ce qui se passe actuellement sur Terre mais, même avec un tel niveau d’atrocités, cela pourrait encore être considéré comme un processus d’apprentissage que l’humanité doit traverser.

Pour répondre à ta question non posée, dans le cas d’Alfrata, Alpha Centauri, c’était une planète 5D dans une bulle de réalité 5D. Dans le cas de la Terre, c’est une autre bulle, une autre Matrice dans la Matrice. Tout ce que la Fédération ferait pour libérer la Terre, n’apporterait que des résultats temporaires et, en un rien de temps, ils retourneraient à leurs vieilles idées destructrices. Ils ont besoin de grandir et d’apprendre par l’expérience.

Gosia : Mais la bulle 3D a été imposée aux Lyriens. Pourquoi ne pas la désimposer maintenant ?

Yázhi : C’est une option et si cela dépendait de moi, je le ferais sans hésiter. Mais cela ne dépend pas de moi, alors le mieux que je puisse faire pour l’instant est de donner aux humains les moyens de résoudre leurs propres problèmes. Comme le problème actuel, que les gens vivent dans des réalités parallèles très dangereuses, même en partageant la même pièce sur Terre. Leurs niveaux de compréhension sont simplement si différents qu’ils ne peuvent plus se comprendre les uns les autres. Virus ou pas, les deux parties sont totalement convaincues de détenir la vérité.

Il y a donc une séparation massive, une fracture. Les lignes temporelles sont fracturées. Vous vous souvenez ? Chaque personne est une ligne de temps et ne partage une ligne dite collective que lorsqu’elle est en accord avec sa perception. Et il est évident qu’ils ne sont pas d’accord pour le moment.

Donc l’union est la seule chose qui peut sauver la planète, comme ils se sont unis contre WhatsApp. S’ils pouvaient s’unir, aucun mal ne pourrait les toucher. Et le problème des virus ne pourrait pas aller plus loin.

Les gens qui ont peur des virus sont dans un état réel de peur et y croient vraiment, c’est leur réalité. Ce n’est pas faux pour eux, ça l’est pour vous, ça l’est pour nous, mais c’est la dure réalité pour eux. Vous ne pouvez pas penser un instant qu’ils, en tant que masses de gens, seraient capables de vous comprendre, parce qu’ils auraient besoin d’apprendre tellement, tellement de choses avant même d’avoir la base pour commencer à comprendre votre façon de voir le monde et le problème.

Cela crée du ressentiment, je le sais, mais ce n’est pas la voie à suivre.

Les masses ne peuvent pas comprendre ceux que l’on appelle les éveillés. Elles n’ont tout simplement pas le bagage de connaissances nécessaire pour commencer à vous comprendre. C’est donc aux éveillés d’être compatissants et empathiques envers les non-éveillés, par manque de meilleurs mots. Ils ne peuvent pas comprendre les personnes éveillées, mais les personnes éveillées peuvent comprendre les personnes de la matrice. Alors approchez-les avec gentillesse et amour, et d’une autre manière, moins agressive, expliquez-leur qu’il y a une autre façon d’expliquer cette crise.

Gosia : Mais, tu as dit qu’ils étaient aussi des ennemis.

Yázhi : Je savais que tu dirais ça. Et ils le sont ! Ils le sont parce que ce sont eux qui créent le désordre à cause de leur ignorance pure et simple, et avec leur ignorance, ils tirent tous les autres vers le bas. Mais vous ne pouvez pas combattre cela avec cette même mentalité qui a créé le problème en premier lieu (Albert Einstein). Combattez l’ennemi avec empathie et amour, avec de la compréhension. C’est le champ de basse énergie qui est le plus touché.

Protégez-vous dans le processus. « Bonjour mon frère, ma soeur. Je sais qu’on vous a ordonné de prendre la température sur la tête, mais c’est invasif et ce n’est pas nécessaire. Dans le bras, par le coude à l’intérieur, vous pouvez avoir une aussi bonne prise de température. » Et ne pas dire : « Pas dans la tête, espèce de merde. T’es en état de mort cérébrale ou quoi ? » C’est un exemple un peu brutal.

 

Je sais que c’est difficile. Mais, comme les moutons sous l’emprise de la matrice ne s’uniront pas, c’est le travail des éveillés d’aborder le problème de manière plus intelligente. Ce n’est peut-être pas toujours possible, ni même pratique, mais c’est peut-être le mieux que vous puissiez faire en tant qu’individus. Comment ? En s’unissant !

Comment s’unir ? Par l’amour et l’intégration !

Comment s’unir et s’intégrer ? Avec de l’empathie !

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.