Vision des ligne temporelles

Différences entres les lignes temporelles vues par Yazhi par rapport aux humains

Nous remercions infiniment les TAYGETIENS pour leur dévouement à l’humanité. 

Nous remercions Cosmic Agency , SPECIALEMENT GOSIA pour tout le travail qu’elle effectue afin que nous soyons informés ainsi que toute l’énergie et de toute la conviction qu’elle émane.

Nous remercions  Gérard Toussaint Ruffin, pour la traduction

LA GUERRE N’EST PAS FINI MAIS UNE BATAILLE EST GAGNEE l

NOUS MOURRONS AVEC DE LA CONNAISSANCE ET NOUS REVIENDRONS SPECIALEMENT POUR GAGNER CETTE GUERRE…

 


La façon que les lignes temporelles me paraissent n’est pas celle que les humains voient – Yázhí Swaruu

 

 

 

Yazhi: Pour commencer, je dois dire que la façon dont je vois les futurs (ici les lignes temporelles), ou l’avenir en général, est différente et c’est difficile à comprendre car ce que je vais dire avec des mots n’exprime pas comment je le vois, parce qu’il m’est impossible de décrire ces choses avec du carton. Je fais référence à cette langue1 .

Les humains ne voient le temps qu’a l’image d’une route à une voie, comme celles de la campagne, où lorsqu’un véhicule roule contre un autre qui s’approche en sens inverse, les deux doivent se déplacer très prudemment sur le côté pour en laisser passer un autre. Car deux voitures ne peuvent pas se tenir physiquement sur la même route asphaltée. Ils pensent donc que les choses sont ainsi partout.

Utilisant cette même analogie, je perçois le temps comme une autoroute à 8 voies, mais aussi avec des niveaux l’un au-dessus de l’autre, où une voiture peut non seulement changer de voie pour celle qu’elle veut, à gauche et à droite, mais aussi de haut en bas, à gauche et à droite, d’avant en arrière, cela n’a pas d’importance.

Une autre analogie. Les humains voient le temps comme une ligne, la flèche du temps telle qu’ils la décrivent. Je vois une bulle, dans une autre bulle, dans une autre bulle à l’infini, et dans une expansion éternelle.

Il n’existe pas de GIF géométrique similaire pour le décrire.

Je ne vois donc pas seulement une série d’événements comme une ligne séquentielle, de la manière dont les gens veulent que je leur explique ce qui se prépare dans le futur, sur une seule ligne. Mais je vois cela comme des événements qui changent continuellement, qui sautent entre eux et qui s’influencent les uns les autres.

Les langues humaines d’expression linéaire en général, par opposition aux langues d’expression holographique.

Comme dans cette dernière image, le temps s’étend dans n’importe quelle direction, chaque ligne n’étant qu’une séquence d’événements en particulier, que l’on observe au fur et à mesure qu’elle se développe, pas nécessairement en avant dans le temps, en reculant aussi comme un vaisseau qui a été brisé et vous voyez comment il se reconstruit. Comme une feuille de papier qui ne brûle pas.

Bien que les humains considèrent cela comme une impossibilité et une violation des lois de la thermodynamique, il n’en est pas ainsi sous d’autres angles, mais seulement à partir de la flèche du temps limité qu’ils voient.

Chaque point rouge est un point de liaison, c’est-à-dire un point où l’énergie et les événements d’une série de lignes, ou d’une ligne convergent et influencent les autres. Donc, à partir de n’importe quel point, vous avez l’influence d’autres points. Étant donné que, par exemple, le passé, le présent et le futur sont tous entrelacés et forment un tout, une unité, n’étant temporairement animés que par l’endroit où l’attention est placée, et ceci à volonté.

Étant donné que je peux continuer beaucoup plus longuement sur ce sujet et qu’en soi, ce serait un autre sujet distinct, revenons à ce qui nous concerne ici. Je vois une chaîne d’événements, mais je vois des chaînes similaires avec leurs propres résultats, tous également valables, tous simultanément, s’influençant constamment les uns les autres.

Ce que l’on entend sur Terre par univers parallèles ou lignes temporelles, est fondamentalement de la foutaise. Ils dénotent une limitation et un isolement les uns par rapport aux autres. Alors que c’est un tout qui fonctionne ensemble, et au-delà de tout temps. C’est chaque individu qui anime tout d’une manière spécifique.

En ce qui concerne les formes géométriques, le temps est une bulle scalaire en expansion constante, à la fois déjà dilatée et non dilatée, et simultanément il se contracte sans se contredire dans sa dynamique énergétique. Un toroïde, dans un toroïde, dans un toroïde avec l’esprit au centre, ou le moteur de celui-ci.

Donc, en gardant cela à l’esprit, je vois que sur les autoroutes à 8 voies et à 8 niveaux, 8 et 8 juste parce que sur Terre les autoroutes ont 8 voies, c’est 8 juste pour cette raison, ce qui va venir, c’est encore des confinements et plus de restrictions, progressivement plus serrées, les économies vont s’effondrer. Les gens vont paniquer et attaquer ceux qui ne respectent pas les règles. Les masques eux-mêmes sont un instrument pour pouvoir distinguer les dissidents. Ils les exposent, c’est pourquoi ils servent d’indicateurs pour savoir quelle population est la plus soumise et celle qu’ils doivent attaquer le plus avec des restrictions, en utilisant la population très endormie comme instrument de répression, et pour perpétrer le fascisme.

Dans une situation de crise, les gens adopteront d’abord une obéissance extrême face aux autorités, en s’attaquant aux « éveillés » qui refusent d’utiliser les masques en pensant qu’ils pourront changer une mentalité fermée, ceux qui ne réfléchissent pas, du fait qu’ils ont totalement perdu la capacité de raisonner à cause de la panique, de la peur et du manque d’oxygène produits par les masques eux-mêmes. Il en sera de même avec les vaccins, les zombies endormis souhaiteront et demanderont plus de restrictions, et plus de vaccins.

Il y aura des troubles collectifs dans le monde entier avec une réponse militaire écrasante. Période comprise entre mars 2020 et mars 2025.

Tout dépend des humains. De ce qu’ils manifestent comme je l’ai dit et j’en ai assez de le dire. Rien n’est gravé dans la pierre. Tout ce que je décris ci-dessus n’est pas déterministe… ils contrôlent tout. Et je veux dire les gens eux-mêmes.

Je sais qu’il parait que ça ne soit pas le cas, vue d’en bas (de la terre), de la surface et du point de vue de la famille qui sera retirée de sa maison parce qu’elle ne peut pas payer l’hypothèque. Parce que c’est ça la 3D, donner son libre arbitre pour une expérience collective, et quand bien même avec le peu qu’il reste, avancer en tant qu’âme, sinon en tant que corps biologique.

Donc, dans ce cas comme dans tout autre, la seule chose qui compte est la façon dont vous êtes à l’intérieur, ce que vous pensez, vos valeurs, votre morale, votre éthique et votre niveau de conscience, toujours en évolution, toujours en expansion, laissant derrière ce qui ne vous sert pas, sans attaches, car celles-ci vous ralentissent.

Les valeurs sur Terre sont inversées, ce qui n’a pas d’importance importe, et ce qui importe vraiment n’en a pas. L’argent et le matériel, la satisfaction corporelle est ce qui compte, la satisfaction immédiate avec un faible niveau de conscience, matérialiste et déterministe. C’est ce qui compte là-bas.

Le mental, l’esprit, ce que vous emportez avec vous quand vous mourrez, cela n’a pas d’importance, tout comme la vie elle-même n’a pas d’importance, ni celle des gens, ni celle des animaux, ni celle des plantes. L’éthique, la morale, la conscience n’ont pas d’importance. Il suffit d’obéir aux maîtres, et c’est là que réside l’erreur humaine entraînant leur destruction.

 

Mais la clé n’est pas de vaincre les grandes entreprises ou les méchants. Parce que les méchants n’ont de pouvoir qu’en raison du fait que ce sont les mêmes personnes qui le leur donnent. La clé n’est pas les politiciens, pas Trump, pas Q Anon, ou Z Anon. Ils sont juste les mêmes, et il est sans importance de savoir qui gagne les élections, tout se passe de la même façon. Seulement avec d’autres visages. Trump, ce n’est pas l’opposition contrôlée. Il est authentique, mais travaille à un niveau inférieur sans pouvoir réel, et ne se bat que pour ses intérêts et son groupe, ou faction de la Cabale qu’il représente comme une marionnette. Il ne se soucie pas des gens, ils sont des moyens d’obtenir ce que tout homme de pouvoir veut et désire, plus de pouvoir. Mais pas seulement lui, mais aussi son groupe de chapeaux blancs ou jaunes, ou de chapeaux caki, peu importe comment vous voulez les appeler, c’est la même chose.

La clé, ce sont les gens dans la rue, ce sont eux qui ont le vrai pouvoir de tout changer, les « Chaussures cassées » d’en haut, des densités élevées, ce sont les « joueurs », le reste n’est que décor. Une partie de ce qu’ils souhaitent pour leurs expériences sur Terre, et que cela leur plaise ou non, ils ont conçu tout ce qui se passe en ce moment.

C’est le collectif humain, et les accords qu’ils forment entre eux-mêmes et suivent qui est la clé, afin que ce que j’ai décrit ci-dessus ne se produise pas. Et je vois aussi du positif, bien que sur très peu de lignes. Sur ma super autoroute de 64 voies, disons que cela se passe sur 4 voies aléatoires.

Ils réalisent progressivement, mais très rapidement que tout cela n’est qu’un canular, que rien ne se passe, qu’il n’y a pas de virus, ensuite les gens disent un NON retentissant aux vaccins après les premières rumeurs d’effets secondaires et de décès causés par ceux-ci. Ils auront peur du vaccin, ils ne coopéreront pas. Ils seront forcés de les prendre d’une manière ou d’une autre, car c’est ainsi que le vaccin est conçu, et un plus grand nombre d’entre eux mourront. Mais ils cesseront de coopérer avec la Cabale et avec les gouvernements du point de vue le plus fondamental, ou de l’aspect de l’être humain, la survie. Pourtant, cela a toujours un coût élevé pour les gens. Un coût important parce qu’il faut qu’ils se rendent compte, en masse, qu’ils sont manipulés, ce qui les pousse à réagir par des protestations, suivies de représailles gouvernementales.

Ainsi, tout progrès vers le positif entraînera une forte réaction des gens, qui s’affronteront en raison de la confusion même à laquelle ils sont soumis, créant ainsi un coût énorme en termes de mort et de souffrance humaine. Le coût de leur réveil en masse sera très élevé.

Dans presque tous les délais, disons 50 sur 64, sans pouvoir être précis., la Cabale n’atteint pas son but ou son objectif premier. A long terme. Bien qu’elle l’atteigne temporairement, il peut s’agir de décennies d’accomplissement, leur trans-humanisme même va créer, ou faire en sorte que les humains sous leur contrôle, cessent d’être humain, selon la définition de ce que signifie être un humain.

Parce qu’aujourd’hui, ils considèrent les limites apparentes du corps humain comme un problème, désirant pouvoir lui donner des parties de cyborg, se connecter à Internet ou attacher des prothèses qui leur donnent une super force, ils ne verront progressivement aucune utilité à un quelconque composant « humain ». La race humaine en sera détruite. Au moins la partie qui se trouve dans une société technologiquement avancée ou qui en fait partie.

Et de ces ruines… peu à peu, une autre société se développera. Comme elle l’a toujours été sur Terre. Cycle après cycle de naissance, d’épanouissement, de décadence et de destruction des sociétés. Elles naissent, grandissent, s’épanouissent et meurent. Elles naissent, grandissent, s’épanouissent et meurent. Il en a toujours été ainsi, pendant ce que les humains pourraient décrire comme des centaines de milliers d’années, voire des millions d’années. Il en a toujours été ainsi.

La Terre a toujours été un endroit difficile à incarner, le plus difficile selon beaucoup (il y en a d’autres). Elle se caractérise par tout cela, tout cela. La Fédération n’est pas intervenue avant, ne l’a jamais fait, pas comme les humains le souhaitent, pas comme ils le demandent. Pourquoi interviendrait-elle maintenant, à cette époque !

Les gens, les âmes qui ne supportent pas de vivre ainsi, avec ce qui arrive, sortiront du « jeu ». Ils mourront. Avec très peu d’entre eux qui partiront en exode dans des bateaux. Mais les masses ne peuvent pas compter sur cela. D’en bas, au niveau de la Terre, c’est un génocide horrible, et c’est le cas. Mais d’en haut, ce n’est que la fin du jeu. Une expérience enrichissante pour tous. Une grande croissance vient après les enseignements du pénible, et du terrible. De l’extérieur, cela n’a pas l’air terrible. Elle semble nécessaire et enrichissante.

Je le comprends bien. Comme je comprends aussi comment les choses se présentent d’en bas. De la Terre. Une fois de plus, les deux points de vue extrêmes et contradictoires s’avèrent être des vérités qui se nourrissent l’une de l’autre, inexorablement liées et interdépendantes.

Mais les « Chaussures Cassées » sont la clé. Ce que chaque petite personne qui se sent comme un rebut peut faire en apprenant à utiliser un simple mot de trois lettres : NON. Tout ce qui se passe est le reflet de l’esprit des Chaussures Cassées. Ce sont les créateurs, pas la Cabale, pas la Fédération. Ce sont les reflets de leur psyché. Ce sont des Dieux.

Mais, ils veulent jouer à « ça », quel que soit le nom qu’on lui donne, et « ça », c’est ce qu’ils ont et auront. Rien ni personne ne peut arrêter ce qui va se passer. Seulement eux, parce que ça vient d’eux. Ils sont la cause et la solution.

Gosia : Vous avez dit, à un moment donné que tout cela est conçu par leurs âmes d’en haut. Alors, avec ça, la question me vient, autant qu’ils se battent ici, et essaient de créer quelque chose de positif, se pourrait-il que cela ne sorte pas parce que ceci, cette « conception » est déjà en place de toute façon ? Peuvent-ils ici, à partir de la 3D, rediriger ce qu’ils ont conçu depuis le haut ? Ou est-ce que, depuis le haut, il y a toujours des conceptions MULTIPLES ? Et qu’ils n’activent que ce qu’ils veulent d’ici-bas, à l’intérieur ?

Yazhi : Le but même de cette conception dont vous parlez est de pouvoir construire, et transcender cet état en faveur de quelque chose de plus étendu et positif pour tout le monde. D’en haut, il n’y a qu’une seule conception. D’une position de compréhension limitée, à partir d’une faible densité, seuls des points isolés apparemment indépendants sont visibles, puisque c’est ce qui définit une faible densité. Mais tout est intégré, tout a un but, l’existence même de la Terre dans un état régressif définit la Terre dans un état de haute densité.

PLUS D’INFORMATIONS SUR LE LIBRE ARBITRE TEMPORELLES TRÈS BIENTÔT.

ET LES MULTIPLES LIGNES

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.