Sommes-Nous Prêts pour un Contact et Officiel?

Swaruu et Yazhi

Swaruu nous présente les données et les conclusions que l’équipe Taygeta a recueillies après des années de contact avec les humains. 

Nous remercions infiniment les TAYGETIENS pour leur dévouement à l’humanité. 

Nous remercions Cosmic Agency , SPECIALEMENT GOSIA pour tout le travail qu’elle effectue afin que nous soyons informés ainsi que toute l’énergie et de toute la conviction qu’elle émane.

Nous remercions  AnnC pour la traduction

LA GUERRE N’EST PAS FINI MAIS UNE BATAILLE EST GAGNEE l

NOUS MOURRONS AVEC DE LA CONNAISSANCE ET NOUS REVIENDRONS SPECIALEMENT POUR GAGNER CETTE GUERRE…

Article publié le 21/08/2019 Sommes-Nous Prêts pour un Contact ET Officiel ? 

Gosia/Robert : Quand et pourquoi êtes-vous arrivés en orbite?

Swaruù : Même si la race Taygète est impliquée avec les humains de la Terre depuis des millénaires, les arrivées les plus récentes, du point de vue du temps linéaire, ont été : en 1775 en Virginie, aux États-Unis, un incident au cours duquel George Washington a parlé avec une femme nordique en uniforme d’une seule pièce (cela s’est passé dans les bois, juste avant la traversée de la rivière Potomac) / 1919 1945 Allemagne-Autriche (Rashell et Shinonim) / 1952 – 1961 USA-Russie (Rashell – Thor) / 1975-1981 Suisse-Etats-Unis (Semjase-Asket) /2008-2019 Monde (Asket-11/12 et Cie).

Moi, Swaruù, je suis arrivée pour la première fois le 30 octobre 2015. Puis, après plusieurs allers-retours je suis revenue ici le 4 juillet 2017. Taygeta est continuellement présent ici depuis 2008. Anéeka est ici depuis mai 2016 jusqu’aujourd’hui.

J’ai toujours voulu, depuis ma précédente incarnation en tant que Swaruù Ananda, ma mère, voyager à travers l’espace et explorer ; quelque chose que la vie elle-même ne lui a pas offert. C’est pourquoi je me suis engagée comme pilote et j’ai obtenu le titre de Pilote de Sablier (« Sand Clock Pilot » dans sa traduction anglaise). Comme la flotte « Asket – 11 » était là, et avec ce qui se passait à ce moment en termes d’action dans l’espace, je suis arrivée temporairement en tant que cadet en communication et pilote de Sablier de l’équipe de Rashell de Temmer. C’est pourquoi, en décembre 2015, je me suis portée volontaire pour une mission. C’était la première mission avec le nouveau vaisseau de classe Suzy, à Aldebaran-Cyndriel. Il y avait six autres personnes dont Zadkiel de Temmer et Eridania Yellena d’Erra.

Gosia/Robert : De manière générale, pourquoi l’équipe taygétienne est-elle venue ici ?

Swaruù : Il est bien connu que l’on vit un moment historique pour la Terre, moment où elle se sépare en deux, du point de vue de sa population ; ceux qui verront une Terre meilleure et ceux qui resteront dans leur création négative. Il s’agit de la fin de la période négative et de l’arrivée de l’énergie positive du centre de la galaxie. Asket et sa flotte sont venus pour supprimer toute l’influence négative directe des races régressives, afin que la Terre puisse être libérée. Elle souhaitait libérer la Terre de manière militaire, comme cela a été fait avec Alpha Centauri. C’était le bon moment pour attaquer les races régressives sur Terre.

Gosia : Quand vous êtes arrivé en 2008, êtes-vous entrés en contact direct avec les humains, ou seulement avec les représentants ?

 Swaruù : A ce moment, en 2008, Taygeta était déjà généralement consciente qu’il ne servirait à rien de parler avec les représentants officiels de la Terre, c’est-à-dire avec les politiciens. Nous savions déjà qu’ils ne représentent pas la population en général, parce que nous avions déjà, depuis 1952, eu de mauvaises expériences avec eux.

Le représentant américain, Eisenhower, nous a complètement ignorés. Plus tard, ses successeurs nous ont accusés d’être des « hippies de l’espace », un terme utilisé par Richard Nixon. Le représentant de l’État qui nous a écoutés était Nikita Khrouchtchev, de Russie. Il a très mal fini à cause de notre contact. Il nous a écoutés, empêchant en grande partie la crise des missiles de 1961-1962. Il a ensuite été retiré et isolé du politburo soviétique pour avoir voulu partager avec le monde son contact avec nous, enfin plus précisément avec Rashell.

Gosia/Robert : Donc, vous avez cessé de contacter les gens des gouvernements et vous avez commencé à contacter les gens individuellement. Quel était le but de ces contacts ? Combien en avez-vous contacté et que souhaitez-vous (avez-vous) réaliser avec cela ? Je parle ici de contacts plus étendus que les nôtres uniquement.

Swaruù : Nous avons lancé un projet que nous pouvons traduire par « Projet premier contact ». Il a commencé sous Asket et consistait en pas moins de 550 Taygétiens, si ce n’est plus, pour inonder les réseaux sociaux de la Terre en disant ouvertement que nous sommes des extraterrestres. Le but, ou l’objectif, était de comprendre à quel point la population humaine en général était en évolution, voyant que le contact avec les dirigeants politiques de la Terre était inutile. Cela a eu lieu entre 2009 et 2016.

Gosia/Robert : Parlez-nous de l’expérience de « contact massif ». Comment cela s’est-il passé ? Comment a-t-elle été reçue ? Qu’avez-vous appris ?

Swaruù : Sur des milliers et des milliers de personnes contactées dans le monde entier, seules 10 à 15 nous ont à moitié crus. Et à partir de ces plusieurs milliers, cela s’est réduit à … moins de cinq.

Gosia/Robert : Donc, pourriez-vous dire que la mission de « contact de masse » a échoué ?

Swaruù : Le projet « Premier contact » a été un succès. Il nous a indiqué que la population de la Terre en général n’est pas prête pour le contact. C’est parce qu’elle est encore sous le contrôle mental de la Cabale. La population, en général, n’est pas intéressée par le contact avec les extraterrestres et n’y croit pas. Ceux qui y voient quelque chose de réel, ou une possibilité réelle, n’en voient pas l’utilité. Ce n’était qu’un « sujet de divertissement ».

Les gens croient encore et se retrouvent piégés dans les concepts de créationnisme, de darwinisme ou de sumérianisme. Nous avons également constaté que, sous l’influence du New Age, les personnes ayant une certaine connaissance du sujet nous considérés comme faisant partie du mouvement New Age.

Nous avons constaté que les contacts qui pouvaient nous aider, manquaient de ressources financières pour soutenir une divulgation. Ceux qui avaient réussi à mettre en place un mécanisme permettant plus ou moins d’obtenir un financement, généré par la même plateforme, ont été attaqués pour la même raison. Bien que nous reconnaissions que des milliers de personnes nous ont acceptés pour ce que nous sommes, à travers ces vidéos par exemple, elles ne représentent pas la majorité dans le monde. Et nous avons constaté que ce sont les mêmes personnes qui constituent la matrice, donc nous sommes automatiquement attaqués parce que nous n’appartenons pas à la matrice. Ils se contredisent parce qu’ils s’attaquent à la même liberté d’expression qu’ils prétendent vouloir protéger. Nous avons également constaté que les médias sociaux sont conçus pour créer des conflits et pas pour communiquer des idées.

Nous avons constaté qu’il y a beaucoup de gens sur Terre qui sont prêts à entrer en contact et qui sont éveillés quant à ce qui se passe sur la planète. Nous avons constaté qu’il y a des gens très sages là-bas, sages à bien des égards. Mais dans l’ensemble, en tant que culture planétaire, vous n’êtes pas prêts à entrer en contact. En fait, vous êtes beaucoup plus arriérés ou immergés dans ce que nous avons appelé la « matrice de contrôle de la Terre » que ce que nous pensions au début du projet « Premier contact ».

Beaucoup d’entre vous ont demandé « pourquoi la directive primaire ? » Vous la considérez comme quelque chose de négatif ou de limitatif qui ne vous permet pas d’être davantage assisté. Mais elle existe pour s’assurer que le respect du libre arbitre des personnes et des cultures soit respecté. Dans ce cas, elle vise également à protéger tous les habitants de la Terre.

En général, la majorité d’entre vous, et comme je l’ai dit plus haut, cela ne s’applique pas à tout le monde, sont encore en mode victime, déterministe. Ce que vous souhaitez, c’est que la fédération ou toute personne pouvant apporter une aide directe, vienne résoudre tous les problèmes de la Terre de manière ouverte, en éliminant les politiciens corrompus et les États totalitaires.

La Fédération, les races qui la composent, ne peut pas agir ainsi dans le cas de la Terre, car la plupart des gens qui y vivent veulent encore en faire l’expérience. Cela vaut même pour ceux qui se disent éveillés et qui ont exprimé un désaccord direct avec ce qui se passe en ce qui concerne la dynamique générale qui se produit ou qui suit, car ils vivent en tant que citoyens de la Terre.

Nous le constatons, car même si vous dites que vous êtes contre le système injuste et que vous êtes éveillé, vous continuez à avoir des comportements qui soutiennent la matrice. Et vous restez également attaché aux systèmes de valeurs que la matrice elle-même, les contrôleurs eux-mêmes, ont mis en action pour vous empêcher de vous échapper vraiment mentalement et de la conscience de leur matrice de contrôle planétaire.

Vous perpétuez encore des attitudes qui permettent à la matrice de se développer dans le sens négatif et envahissant, contre l’humanité et les habitants de la Terre. Un exemple de cela est de continuer à consommer des objets de pacotille et de manger des aliments OGM inutiles, d’accepter l’utilisation de technologies de micro-ondes nocives simplement parce que cela est pratique pour le moment, d’être attaché à des systèmes de croyance imposés par les contrôleurs, par la matrice.

Aucune religion sur Terre ne vous sert puisque chacune d’entre elles a été conçue et fabriquée pour le contrôle de la population, sur ordre des gouvernants. Toutes les religions travaillent contre vous, elles ne disent pas la vérité et cela est également vrai pour les avatars qu’elles utilisent.

Votre science est également dogmatique, donc elle est aussi une religion. Cela a déjà été clarifié en détail. Bien que votre science serve à concevoir un meilleur grille-pain, elle ne vous sert ni à créer des technologies énergétiques gratuites, afin que la population puisse évoluer et n’ait plus à payer pour cela, ni, encore moins, à comprendre comment l’univers fonctionne.

La science humaine est conçue depuis ses débuts avec des systèmes autolimités qui ne permettent pas de se développer au-delà de certains aspects et de certaines gammes de conscience et de pensée. Un exemple en est votre mathématique qui est basée sur le système décimal (10s), et qui ne permet pas de comprendre les fréquences énergétiques de base de tout ce qui existe, de l’énergie universelle, de son fonctionnement et de la façon d’y accéder. Vos équations créent un système mathématique, ou une réalité auto-entretenue qui ne représente pas tout ce qui se passe dans le monde extérieur, ou peut-être, seulement partiellement.

De la même manière, vous devez comprendre que les concepts de socialisme, de capitalisme et de démocratie ne sont que des moyens illusoires ou des compositions mentales, conçus pour le contrôle de la population. Ces concepts ne servent que ceux qui sont au pouvoir. Ils créent une illusion de contrôler pour ceux qui les acceptent.

Toutes les élections importantes sont déjà décidées à l’avance, qui sera élu et qui ne le sera pas. Les élections mineures des représentants des petites villes qui ne sont pas essentielles à un autre programme donneront l’élection au peuple, mais en fin de compte toutes les options mèneront au même point, puisqu’elles sont contrôlées d’en haut. Peu importe le visage qui les représente. Quant aux élections mineures de représentants ayant peu de pouvoir, il existe des cas de personnes réelles qui veulent apporter un changement. Mais le même système garantira qu’ils ne dépassent pas cette strate politique de bas niveau.

Et tout cela est dû à l’intervention de sociétés secrètes envahissantes, la plupart du temps avec des intérêts économiques corporatifs.

La directive principale est là pour protéger le libre arbitre. Ce qui pour nous a été assez complexe à transmettre et à comprendre au nom de la population de la Terre, c’est que le libre arbitre, que protège la directive primaire, n’inclut pas seulement la partie mentalement consciente de ce qu’une personne (un citoyen de la Terre, incarné) désire. Je fais référence à ce que chaque personne désire consciemment. La directive primaire protège la partie la plus profonde de l’intention d’une incarnation, les accords prénataux sur ce qu’une âme souhaite vivre sur Terre pendant qu’elle est incarnée.

Dans ce cas, il y a souvent un conflit clair entre ce qu’une personne incarnée désire consciemment et ce que la même personne désire des niveaux de l’âme, des niveaux d’autres densités. Nous reconnaissons que la Directive Primaire n’est pas parfaite et qu’elle ne peut pas inclure les situations complexes qui se produisent sur Terre en ce moment. Et elle est surtout laissée à la décision personnelle du capitaine de chaque vaisseau.

Les habitants de la Terre veulent être aidés ouvertement et directement. Mais en même temps, nous avons vu que vous vous contredisez car vous la considéreriez comme envahissante de la part de la Fédération. Une intervention directe serait un acte de guerre, avec tous ses problèmes et conséquences ultérieurs, en plus des questions morales et éthiques qui entrent en jeu de notre point de vue en tant que « races stellaires ».

Parce que ni nous, ni personne, n’avons le droit d’imposer nos concepts et nos valeurs de ce qui est vrai ou pas, de ce qui est moral ou pas, et de ce qui est éthique ou pas, à une population que nous ne connaissons pas uniquement sous le prétexte circonstanciel de nous croire supérieurs à la dite population. Supérieur ? Selon quels paramètres ? Décidé par qui ? Pourquoi ?

La Fédération, parmi d’autres organismes ou organisations spatiales, aide ouvertement la population de la Terre, en se concentrant sur la population régulière/normale. Pas sur les gouvernements en général, ni les organisations contrôlées par les gouvernements eux-mêmes, les entreprises ou les sociétés secrètes.

Mais l’aide est donnée de telle manière qu’elle ne soit pas perçue comme venant de quelqu’un d’extérieur à la Terre. La raison ou la cause est toujours donnée comme quelque chose « d’explicable d’une manière normale et compréhensible », du point de vue de la population de la Terre.

Mais il y a une raison plus solide de ne pas être vu ou de ne pas intervenir directement, comme beaucoup l’ont demandé. Et c’est le fait que si une personne extérieure à vous intervient et résout vos problèmes, vous ne vous développerez pas en tant que peuple, race et culture et vous retomberez inévitablement dans les mêmes défauts et problèmes.

Alors que la Fédération et d’autres organisations spatiales ont supprimé, ou sont en train de supprimer, l’influence négative des espèces stellaires régressives étrangères à la Terre, votre problème en bas est généré par vous-mêmes.

La population même de la Terre, et je parle des personnes conscientes et réelles qui ont une âme, vous êtes la matrice même qui la génère. Le problème de la Terre est généré par la population elle-même. Vous n’êtes pas des victimes, c’est ce que vous avez créé individuellement et collectivement. Comme je l’ai dit à maintes reprises, jusqu’à l’épuisement, le monde extérieur est le reflet direct du monde intérieur de chaque personne.

S’il y a une confusion, une destruction, une colère et une douleur apparentes dans le monde, c’est le reflet direct de l’état mental dans lequel la population humaine est impliquée. Cela vaut également pour les races régressives, les sociétés secrètes, les Archons et autres, qui ont envahi ou manipulé l’humanité, créant d’un certain point de vue le problème. Mais d’un point de vue plus large, ce n’est pas le cas. Toutes ces espèces sont opportunistes, elles sont juste entrées là pour profiter de l’état mental même de confusion et de désordre mental des humains. Sans ces troubles, elles n’auraient pas été capables de manipuler la population humaine.

De la même manière qu’ils ne peuvent pas entrer dans d’autres populations « stellaires » composées de plus d’humains, à proprement parler, de la même espèce.

Les êtres humains feront tout leur possible pour éviter de se confronter à eux-mêmes, à leurs problèmes intérieurs, aux ombres qu’ils ont refoulées dans le subconscient et qui ne peuvent être détruites, et ne s’en sortiront qu’en n’étant pas embrassés dans le cadre de la conscience directe de chacun, fuyant à l’extérieur de la personne se manifestant comme une destinée. Comme l’a très bien dit votre grand penseur Karl Gustav Jung :

¨Ce que que vous réprimez et que vous n’affrontez pas, dirigera inévitablement votre vie et vous l’appellerez le destin.¨

Le contact avec la population de la Terre depuis 2008 jusqu’à aujourd’hui, comme il a été vécu par la race Taygète, nous a fait comprendre que la nature du problème de la Terre n’est pas ce que nous le pensions. Il ne s’agit pas d’une situation simple où une race régressive a pris le contrôle d’une race moins développée de manière envahissante. Nous avons découvert que la véritable cause du problème est la population de la Terre elle-même. La cause en est apparemment des gens impuissants qui ne prennent pas la peine de faire un minimum d’efforts pour améliorer leur propre vie, se réfugiant toujours derrière l’idée qu’ils sont victimes de quelque chose d’autre qui ne les « laisse » rien faire de leur vie. Bien sûr qu’ils sont des victimes. Il n’y a aucun doute à ce sujet, mais que vont-ils faire à ce sujet, aujourd’hui ?

Les contrôleurs de la Terre, les races régressives et les sociétés secrètes, sont tous générés et manifestés par la population de la Terre elle-même. Si vous pouvez générer et manifester tout cela, vous pouvez aussi le supprimer.

Il n’y a rien de trop petit pour ne pas faire de différence. Les systèmes de valeurs de la Terre vous empêchent de voir l’importance et les conséquences, positives et négatives, des petits actes. Vous connaissez ce concept sous le nom d' »effet papillon ». Descendre la rue et voir un petit ver de terre se vautrer sur le trottoir chaud, avec sa mort certaine à venir, le ramasser et le remettre sur l’herbe sur le sol humide ne semble pas être un grand exploit. Mais pour ce ver, cela signifie tout. Il signifie la vie. Ce petit acte apporte des ondes de choc positives pour ceux qui le font, pour ceux qui le reçoivent et pour tout le monde.

L’esprit, la psyché, transcende la matière 3D imposée. En soi, il est la voie de sortie. Ayant une conscience spirituelle avancée, la personne ou l’âme s’échappe de la matrice de la Terre, les ceintures de Van Allen. Le travail individuel est la voie de sortie. Le collectif suit automatiquement le travail individuel, en masse. Le travail d’ombre collectif est comparable à la sociologie et, avec lui, on commence à revenir aux vieux défauts, ceux d’imposer des idées et des concepts aux masses.

C’est pourquoi je ne doute pas que vous soyez des victimes car il s’agit d’une situation complexe dans un cercle vicieux. Mais, le fait est que les humains ont le pouvoir d’arrêter la situation sur Terre par eux-mêmes mais ils ne le font pas parce qu’ils ne le désirent pas ou ne le voient pas. Ou alors, ils le désirent, mais ils sont encore trop à l’aise dans cette situation, perpétuant ces choses-mêmes qui alimentent la matrice. Cela vaut même pour ceux qui sont « éveillés ».

Vous devez chercher ce que vous pouvez faire aujourd’hui pour vous-même, pour améliorer votre vie, avec ce que vous avez sous la main, ce que vous pouvez faire. Rien n’est insignifiant mais le problème est le vôtre. Nous ne pouvons enlever que ce qui ne vous appartient pas. Il s’agit de votre développement individuel en tant qu’expérience et avec l’expérience collective comme c’est le cas au niveau de l’espèce.

Ma conclusion sur le programme « Premier contact », qui a été étendu à des milliers et des milliers de personnes, est que vous n’êtes pas prêts.

Mentalement, vous êtes très régressifs et dangereux. C’est pourquoi vous n’êtes pas encore prêt, en tant que race, pour le contact de masse ou même individuel.

Les gigantesques catastrophes qui nous menacent aujourd’hui ne sont pas des événements élémentaires d’ordre physique ou biologique mais des événements psychiques. À un degré très effrayant, nous sommes menacés par des guerres et des révolutions qui ne sont rien d’autre que des épidémies psychiques. À tout moment, plusieurs millions d’êtres humains peuvent être frappés par une nouvelle folie et alors nous aurons une autre guerre mondiale ou une révolution dévastatrice. Au lieu d’être à la merci des bêtes sauvages, des tremblements de terre, des glissements de terrain et des inondations, l’homme moderne est frappé par les forces élémentaires de sa propre psyché.

Carl Gustav Jung.

« Les masses d’hommes et de femmes du monde occidental évitent compulsivement la véritable et authentique investigation psychanalytique de leur nature, en particulier en ce qui concerne les aspects dits « plus sombres » de la personnalité (le moi « ombre »). Cependant, il est systématiquement dangereux de ne pas s’occuper du tout de la psyché. Un engagement est donc nécessaire, ainsi que la prolifération de la philosophie et du mouvement « New Age » et de ses nombreuses permutations. Infestée d’astuces et de coups tordus personnalisés à l’ego, l’application de ses méthodes ne sert, pour la plupart, qu’à renforcer cet ego raté et ses pulsions. »

Michael Tsarion

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.